5 Causes de l’impuissance masculine

La dysfonction érectile, plus connue sous le terme « impuissance » est un trouble sexuel de plus en en plus répandu chez les hommes modernes.

On dit qu’un homme souffre de troubles érectiles lorsqu’il est incapable d’obtenir et de maintenir une érection pour permettre un rapport sexuel complet et satisfaisant pour les deux partenaires sur une période de 6 mois.

Une fois sur deux, l’homme aura une difficulté à avoir une érection ferme et/ou continue avant ou après la pénétration.

La dysfonction érectile ne concerne pas, toutefois, les pannes occasionnelles et brèves, qui ne se produisent que très rarement.

Les conséquences de ce trouble sexuel sont pourtant dramatiques sur la qualité de vie d’un homme.

Le sentiment de ne pas contrôler son corps et son plaisir provoque les frustrations. Il affecte la confiance en soi mais aussi la qualité de vie en général de l’individu.

Et bien sûr, tout se répercute sur la qualité de la vie du couple même.

Il est ainsi important de trouver des solutions mais avant, il faut en comprendre les causes.

10 APHRODISIAQUES PUISSANTS

Notre Guide Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité GRATUITEMENT

  • Accèdez immédatement ce guide et commencez à avoir des bonnes érections FORTES ce soir sans aucun engagement!

Les troubles de l’érection toucheraient un homme sur trois après 40 ans. Mais selon les spécialistes, ce chiffre va encore augmenter dans les années à venir.

Si la dysfonction érectile est souvent associée à l’âge, 80 % des cas de dysfonction érectile auraient plutôt des origines organiques, c’est-à-dire liées au corps.

Voici quelques-unes des causes surprenantes qui peuvent favoriser la dysfonction érectile chez les hommes à part les origines psychologiques.

  1. Des causes physiques

Si on a longtemps cru que l’impuissance masculine avait des origines d’ordre psychologiques, toutes les études récentes sur le sujet ont prouvé qu’elle avait plutôt des causes physiques.

Les études ont notamment démontré que les hommes soufrant de maladies cardiaques, de diabète, d’hypertension artérielle et d’hypercholestérolémie sont plus sensibles à la dysfonction érectile.

Ceci est dû aux effets de ces diverses maladies sur le corps.

Les maladies cardio-vasculaires et l’hypercholestérolémie rétrécissent, en effet, les artères en raison de l’accumulation de graisse et de cholestérol.

L’hypertension artérielle se traduit par la sclérose des artères péniennes.

Le diabète provoque aussi la sclérose et affecte la transmission nerveuse au niveau du pénis.

Pourtant, une bonne circulation sanguine est primordiale dans l’obtention d’une érection plus dure, plus ferme et plus longue.

  1. Un faible taux de testostérone

La testostérone est souvent appelée hormone du désir aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Chez l’homme en particulier, elle est responsable du maintien de la libido, de la fonction et de la maturation des organes génitaux avec d’autres hormones stéroïdes.

Ainsi, une baisse de la testostérone peut naturellement provoquer des difficultés à maintenir une érection.

La testostérone est secrétée au niveau des testicules.

Un rétrécissement, une trop forte température, le stress, la fatigue et les produits chimiques sont autant de facteurs qui affectent le mécanisme de sécrétion des testicules.

  1. Une alimentation pauvre en qualité

Les aliments que vous ingurgitez au quotidien ont des conséquences sur la qualité des érections.

Les aliments comme riches en gras, en sel et en sucre affectent directement la circulation sanguine et les hormones.

Les céréales, les boissons gazeuses, les aliments en conserve, l’alcool, le café… tuent tout bonnement le désir sexuel.

  1. L’excès de poids et la graisse

Le pénis est formé par un tissu spongieux traversé par de nombreux vaisseaux sanguins.

Il doit naturellement se gorger de sang lors d’une érection.

C’est le cerveau qui envoie le message de la stimulation sexuelle et commande la dilatation rapide aux vaisseaux sanguins pour arriver à la rigidité pénienne.

En cas de surpoids, les vaisseaux sanguins sont bouchés par les dépôts de graisse et de cholestérol.

Le sang ne peut alors pas arriver correctement dans le tissu spongieux.

En plus des troubles érectiles, l’excès de poids augmente fortement les risques d’hypertension artérielle, de l’hypercholestérolémie ou du diabète.

  1. Pas assez de sexe

Le manque d’activité sexuelle a aussi comme conséquence les troubles de l’érection. A défaut d’être utilisé, les vaisseaux sanguins et les artères péniens ont tendance à se rouiller.

Il arrive également que l’homme, habitué à la masturbation, ait beaucoup plus de mal à obtenir une érection face à une vraie partenaire.

Un traitement psychologique s’avère nécessaire dans ces cas là.

3 solutions contre l’impuissance chez l’homme

Il est tout à fait possible de guérir l’impuissance masculine avec des méthodes simples et naturelles si elle a des origines physiques.

Dans la plupart des cas, il suffit de corriger les habitudes pour prévenir la dysfonction érectile.

Cela peut également aider lorsque le patient doit suivre des traitements en parallèle.

Voici 3 conseils que vous pourrez appliquer chez vous en guise de prévention contre les troubles de l’érection.

  1. Soigner son corps via les exercices sportifs

La première chose à faire est de soigner votre corps pour qu’il soit capable de répondre à votre désir.

Pour cela, rien n’égale le sport. Pratiquer régulièrement des activités sportives vous permettra d’augmenter la sécrétion de testostérone et d’hormones stéroïdes en vue d’une meilleure érection.

Les exercices amélioreront en même temps la production d’oxyde nitrique et la circulation sanguine, conduisant à des meilleures sensations lors des rapports sexuels.

L’alimentation étant très importante pour booster le désir sexuel et augmenter la qualité de l’érection, il vous faudra également donc revoir votre régime alimentaire.

  1. Manger les bons aliments pour la testostérone et l’oxyde nitrique

La modification de vos habitudes alimentaires peut vous aider à prévenir la dysfonction érectile.

Elles auront notamment pour but de prévenir les maladies qui provoquent les troubles. Tout ce qui est gras, sucré, trop salé et transformé est à bannir de votre alimentation.

A la place, mangez plutôt les aliments bons pour la testostérone et l’oxyde nitrique. A savoir : les betteraves, le brocoli, la pastèque, l’ail, les œufs, les huîtres…

Et pensez à les consommer frais et bio !

  1. Avoir plus de sexe

Pour maintenir une libido satisfaisante et obtenir une érection ferme et dure, il est conseillé d’avoir une vie sexuelle active.

Avoir plus de sexe est en effet bon pour la santé, l’humeur, la libido et la fertilité. Cela stimule les hormones et les organes, optimisant ainsi leur bon fonctionnement

Les spécialistes recommandent d’avoir une relation sexuelle régulière mais pas au-delà de deux fois par jour ; donc avec modération !