Impuissance et bêtabloquant

Impuissance et bêtabloquant

Impuissance et bêtabloquantL’impuissance masculine est définie comme étant l’incapacité persistante ou répétée d’obtenir et de maintenir une érection pour permettre un rapport sexuel satisfaisant. Quel rapport entre l’impuissance et bêtabloquant?

Cette dysfonction érectile toucherait actuellement un homme sur trois après 40 ans, soit entre 18 à 26 % des hommes dans le monde.

D’après les estimations de l’Organisation Mondiale de la Santé, ces chiffres atteindraient 330 millions d’ici 2025.

Selon les statistiques, 20 % des cas d’impuissance sont d’origines psychologiques contre 80 % d’origines physiques.

Et la moitié de cas de troubles d’érection d’ordre physique ont pour causes les troubles cardiaques.

L’hypertension artérielle figure en tête de liste des causes les plus fréquentes des troubles érectiles chez les hommes avec l’hypercholestérolémie et le diabète.

De nombreux médicaments peuvent aussi provoquer l’impuissance masculine.

Mais ce que l’on sait moins c’est que les traitements contre l’hypertension artérielle qui sont les bêtabloquants affectent la capacité de bander chez beaucoup de patients.

10 APHRODISIAQUES PUISSANTS

Notre Guide Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité GRATUITEMENT

  • Accèdez immédatement ce guide et commencez à avoir des bonnes érections FORTES ce soir sans aucun engagement!

Ce trouble de l’érection serait en effet l’un des effets secondaires de ces groupes de médicaments.

L’impuissance et les bêtabloquants sont donc souvent indissociables.

Comment les bêtabloquants affectent le système nerveux de l’homme ?

Les bêtabloquants sont des groupes de médicaments utilisés pour faire baisser la pression artérielle.

Ils sont souvent prescrits dans la cardiologie en guise de traitements contre l’insuffisance cardiaque, l’angine de poitrine, l’hypertension artérielle, l’infarctus du myocarde…

On les connaît sous les noms de Ténormine® (aténolol), Sectral® (acébutolol), Avlocardyl® (propanolol).

La principale action des bêtabloquants est de diminuer l’activité du système nerveux, suite à laquelle l’hypertension artérielle est réduite.

Cela se traduit par la diminution de la fréquence cardiaque, le ralentissement du débit sanguin et l’inhibition de la rénine, substance connue pour accélérer la pression artérielle.

La circulation sanguine est ralentie dans tous les organes du corps dont le pénis, d’où la difficulté à obtenir et à maintenir une érection.

Outre la dysfonction érectile, les effets secondaires de ces maladies incluent les crampes dans les jambes, l’insomnie et les étourdissements.

Si vous reconnaissez l’un ou plusieurs de ces symptômes, il est possible que vos médicaments soient en cause.

Impuissance et bêtabloquant: Comment éviter les effets secondaires ?

Les effets secondaires des médicaments tels les bêtabloquants sont heureusement réversibles.

Les symptômes disparaissent, en effet, à l’arrêt du traitement. La seule solution pour retrouver une érection est donc d’arrêter la prise de ces médicaments.

Vous pouvez demander l’avis de votre médecin traitant sur le sujet.

Sachez simplement que beaucoup de patients arrivent à faire baisser leur pression artérielle de manière naturelle, sans recourir à des médicaments.

Le tout est de prendre soin de sa forme physique et de surveiller de près ses habitudes alimentaires.

Que pouvez-vous exactement faire pour éviter les bêtabloquants et la dysfonction érectile qu’ils engendrent ?

5 alternatives efficaces aux médicaments pour gérer la pression artérielle

Si vous souffrez de problèmes de pression artérielle associés à des soucis d’érection, voici 5 méthodes naturelles que vous pourrez appliquer pour arrêter les traitements au bêtabloquant.

Ces techniques sont concentrées autour de la remise en forme et du maintien de santé.

Elles sont réellement efficaces pour rester en bonne santé.

Les 5 méthodes suivantes sont donc de sérieuses alternatives aux médicaments pour gérer la pression artérielle sans subir les effets indésirables des traitements médicamenteux.

En même temps, vous pourrez réduire le risque des différentes maladies cardiaques.

  1. Atteignez et maintenez poids sain

Pour commencer, il est essentiel d’arriver à un poids sain.

L’objectif est ici d’éliminer toutes les graisses corporelles, susceptibles de provoquer des troubles vasculaires comme les crises cardiaques et d’AVC, ainsi que les anévrismes, le déclin cognitif, et l’insuffisance rénale.

Vous pouvez notamment vous mettre aux régimes alimentaires en suivant les conseils de nutritionnistes.

Il sera aussi primordial de faire des activités sportives pour se débarrasser rapidement des excès de graisse stockés dans votre corps.

Les hommes souffrant d’hypertension artérielle devront aussi maintenir leur poids santé.

  1. Faites plus d’exercices physiques

Si vous êtes hypertendus, les exercices physiques devront faire partie de votre quotidien.

Des activités sportives régulières permettront à votre cœur de véhiculer plus efficacement l’oxygène pour pomper le sang. La pression artérielle sera ainsi réduite.

Quels sont les types d’exercices que vous pouvez faire ?

Il y a par exemple les marches sportives à un rythme soutenu, du cardio training, le taichi… Il est primordial d’avoir des séances d’entrainement vigoureux de 30 minutes au minimum.

C’est recommandé plusieurs jours dans la semaine ou au mieux tous les jours, que ce soit en plein air ou en salle de sport.

  1. Abaissez la consommation de sel et d’alcool

Le sel ou sodium est connu pour augmenter la pression artérielle, surtout chez les personnes sensibles et celles ayant des antécédents familiaux d’hypertension.

Réduire la consommation de sel ne pourra être que bénéfique pour tout le monde.

Pensez à exclure les aliments industriels, contenant souvent du sodium de votre alimentation et à consommer seulement une demi-cuillère à café de sel au quotidien.

A la place utilisez les épices, les herbes, les citrons et mélanges d’assaisonnement sans sel pour donner goût.

Si les spécialistes reconnaissent que boire deux verres d’alcool réduit les risques de maladies cardiaques chez les hommes, l’excès est préjudiciable.

Appliquez seulement ces conseils pour éviter de prendre des beta bloquants et leurs effet secondaires.

  1. Soignez votre alimentation

Outre le sel et l’alcool, les spécialistes recommandent de manger des aliments plus frais. Les aliments industriels étant riches en sucre, en gras et en sodium.

Privilégiez donc les fruits et légumes frais.

Il est aussi important de consommer beaucoup moins de glucides et de sucre.

Si vous avez envie d’un peu de sucreries, optez plutôt pour le chocolat noir riche en cacao, estimé bon pour la tension artérielle.

  1. Prenez le temps de vous détendre

Si vous êtes hypertendus, prendre le temps de vous détendre vous évitera bien des soucis.

Des respirations profondes et des techniques de méditations comme le yoga sont idéals pour diminuer les hormones du stress et donc la rénine.

Cinq minutes de détente le matin et le soir devront suffire pour évacuer les tensions avec ces techniques.

Une respiration lente et des pratiques méditatives telles que le qigong, le yoga, le tai-chi et de diminution des hormones de stress, qui élèvent la rénine, une enzyme rénale qui augmente la pression artérielle.

Essayez 5 minutes le matin et la nuit. Inspirez profondément et développez votre ventre.

Il faut toutefois noter que si vous souhaitez arrêter l’impuissance, les bêtabloquants et leurs effets secondaires sur la libido, vous pouvez essayez ces techniques prouvées par la science.