La Vitamine D et la Testostérone

Le corps humain a besoin de 24 vitamines essentielles pour fonctionner. La vitamine D fait partie de ces 24 vitamines et elle régule plus de 1000 fonctions différentes – elle renforce le système immunitaire, elle influence plus de 200 gènes et répare notre ADN, elle maintient le métabolisme, elle diminue le risque de diabète, d’asthme, de sclérose en plaque, d’infarctus, etc… Quand au rapport entre la vitamine D et la testostérone, il n’est pas des moindres.

16798141516_c624b99771_b

La vitamine D et la testostérone – Photo credit: the.photoguy via Foter.com / CC BY

La vitamine D n’est pas une vitamine ordinaire, il s’agit d’une hormone que l’on retrouve dans l’alimentation mais qui est surtout synthétisée à partir d’un dérivé du cholestérol sous l’action des rayons UVB solaires. Les deux vitamines D que l’homme peut assimiler sont la vitamine D2 ou ergocalciférol, qui est d’origine végétale et la vitamine D3 ou cholécalciférol, qui d’origine animale. Ces deux molécules sont des sécostéroïdes, elles présentent des similarités avec la testostérone.

La vitamine D est intimement liée au système endocrinien, qui régule de nombreuses hormones dont la testostérone (si vous souhaitez connaître votre taux de testostérone, cliquez ici).

Une étude publiée en 2010 a trouvé un lien entre le taux de testostérone et celui de vitamine D. Les hommes qui possédaient un taux de vitamine D suffisant avaient un taux de testostérone bien plus élevé que ceux qui avaient une carence de vitamine D. (1)

L’année suivante, en 2011, une étude a démontré qu’une supplémentation en vitamine D pendant un an avait amélioré le taux de testostérone des sujets. Ceux qui avaient prit de la vitamine D ont eu une augmentation d’environ 25% de testostérone contrairement à ceux qui ont eu un placebo. (2)

Il est donc clair que la vitamine D et la testostérone sont intimement liés. Mais concrètement, qu’en est-il ?

Ce que nous dit la Science

Faisons le point, alors les études portées sur la relation de ces deux hormones nous disent que :

10 APHRODISIAQUES PUISSANTS

Notre Guide Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité GRATUITEMENT

  • Accèdez immédatement ce guide et commencez à avoir des bonnes érections FORTES ce soir sans aucun engagement!

◊ Les hommes qui ont un faible taux de vitamine D ont plus de chance d’avoir un faible taux de testostérone. Contrairement à ceux qui ont un taux de vitamine D convenable.

◊ Les hommes en bonne santé qui prennent un complément faiblement dosé de vitamine D peuvent s’attendre à une augmentation d’environ 25% de testostérone après 1 an de prise.

◊ Si votre taux de vitamine D est optimal, vous n’obtiendrez probablement pas de bénéfices du côté de la testostérone.

◊ L’exposition au soleil (sans crème solaire) est cruciale pour augmenter exponentiellement la production de testostérone. D’ailleurs, il est recommandé d’exposer votre appareil génital pour plus de résultats. Une vingtaine de minutes quotidiennes suffiraient. Remettez de la crème solaire après… Nous ne voulons pas non plus que vous développiez un cancer de la peau !

Mais, en hiver quand on se pèle les miches, que fait-on ?!

La majorité de la population Occidentale a une carence en vitamine D, il est donc, impératif de se supplémenter en hiver, surtout si vous vivez dans l’hémisphère nord. Donc, il vous faudra un complément de vitamine D3 (elle est plus assimilable que la D2) pour pallier le manque de soleil.

Pour en revenir à la testostérone, je vais vous faire une petite piqûre de rappel.

La testostérone est une hormone masculine essentielle (chez l’homme, c’est sûr mais également chez les femmes). Pour nous, cette hormone joue un rôle clé dans notre puberté, elle stimule la production de sperme et la formation de traits sexuels tels que les poils et la voix. La testostérone augmente la masse osseuse, elle stimule le développement musculaire (la masse et la force), elle améliore la libido et l’humeur. Elle joue aussi un rôle dans la récupération des tissus et la production de globules rouges (indispensables pour transporter l’oxygène dans notre sang).

Donc, devez-vous augmenter votre exposition au soleil, prendre un complément alimentaire ou les deux ?

Sources de Vitamine D et Exposition au Soleil

Comme je l’ai dit précédemment, un minimum de 20 minutes d’exposition solaire est requis. L’idéal étant que vous soyez le plus découvert possible avec au moins 50% de votre peau exposée. Si vous êtes un adapte du nudisme, foncez! Sinon, pourquoi ne pas essayer!

Il ne s’agit pas de rôtir sous le soleil pendant des heures. Pour que la vitamine D soit synthétisée, vous devez omettre la crème solaire. Privilégiez une exposition entre 10 heures et 15 heures.

Si vous souhaitez prendre un complément alimentaire, vérifiez bien qu’il s’agisse de vitamine D3. Cette dernière est plus assimilable et bio-disponible pour notre organisme. Vous pouvez également manger plus de poissons gras, la principale source alimentaire de vitamine D. Néanmoins, évitez d’en consommer trop, ces derniers sont également riches en mercure. Donc, ils sont toxiques en grandes quantités.

Du côtés des quantités, il est recommandé de prendre 5000 UI quotidiennement pour un homme adulte et si vous avez plus de 50 ans vous pouvez augmenter la dose car votre corps ne synthétise plus aussi bien la vitamine D, il est donc, nécessaire de choisir un complément adapté.

Bien entendu, je vous conseille vivement de vous exposer au soleil, de manger des poissons gras (avec modération) et de prendre un complément de vitamine D3 en hiver pour compenser le manque d’exposition solaire. Ou si vous passez votre vie au bureau! Votre taux de testostérone et votre corps en général en sera reconnaissant!

(1) Association of vitamin D status with serum androgen levels in men. Wehr E, Pilz S, Boehm BO, März W, Obermayer-Pietsch B. Clin Endocrinol (Oxf). 2010.
(2) Effect of vitamin D supplementation on testosterone levels in men. Pilz S, Frisch S, Koertke H, Kuhn J, Dreier J, Obermayer-Pietsch B, Wehr E, Zittermann A. Horm Metab Res. 2011.