Les Risques du Viagra

Parfois, en désespoir de cause, nous prenons des risques. Néanmoins, quand il s’agit du Viagra, c’est quitte ou double. La prise de Viagra n’est pas sans risques et parfois, la solution cause plus de dommages que le problème. C’est à vous de faire un choix avisé. Et pour ce faire, le savoir est clé!

One day

Photo credit: Felixe via Foter.com / CC BY-SA

Fonctionnement

Le Viagra (nom commercial) dont le nom scientifique est citrate de sildénafil, est un médicament qui peut aider les hommes souffrant de dysfonction érectile. Il stimule la réponse érectile quand un homme est excité. En gros, il vous fait bander dur! Par ailleurs, il est aussi indiqué pour les troubles d’hypertension artérielle pulmonaire…

Alors, mythe numéro un: le Viagra n’augmente pas la libido, il augmente la réponse physique d’une stimulation d’ordre sexuelle.

Deuxièmement, le Viagra ne marche que quand vous êtes sexuellement excité. Sinon, non.

Quand vous êtes excité, le système nerveux du tissu érectile de votre pénis libère de l’oxyde nitrique. Ce dernier stimule une enzyme qui produit un messager: la guanosine monophosphate cyclique (ou GMPc). La GMPc détend les cellules musculaires lisses, ce qui fait que les artères de votre pénis se dilatent et que le sang circule plus facilement. Le tissu érectile devient alors concentré en sang et cela résulte en une belle érection.

Le Viagra maintient le niveau de GMPc dans les cellules musculaires lisses. Cependant, si vous n’êtes pas excité, votre cerveau ne libérera pas d’oxyde nitrique et vous ne produirez pas de GMPc et par conséquent, pas d’érection! (1,2,3)

impuissanceDépendance et Risques

Bon déjà, avant même d’énumérer la conséquente liste de risques. Ne prenez pas de Viagra, si vous :

10 APHRODISIAQUES PUISSANTS

Notre Guide Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité GRATUITEMENT

  • Accèdez immédatement ce guide et commencez à avoir des bonnes érections FORTES ce soir sans aucun engagement!

◊ êtes allergique à un ingrédient du sildénafil.

◊ avez une maladie veino-occlusive pulmonaire ou une condition cardiaque.

◊ prenez d’autres nitrates, tels que l’isosorbide mononitrate ou la nitroglycérine, quelque soit leur forme.

◊ prenez d’autres médicaments qui contiennent du sildénafil ou un inhibiteur de la PDE5.

◊ utilisez des drogues contenant des nitrates et du butyle nitrite.

Si vous prenez d’autres médicaments, vérifiez leur compatibilité.

Aussi, il est bon de savoir que si vous prenez du Viagra, il vous faudra éviter toute activité qui promeut la dilatation des vaisseaux sanguins. Oubliez les bains de soleil et l’alcool ! J’en ai une autre: plus vous êtes âgé, plus vous avez des risques (forcément), si vous êtes en surpoids ou obèse, également et si vous souffrez d’hypertension ou de diabète, aussi!

Récemment, des études suggèrent que l’augmentation de mélanomes (cancer de la peau) serait directement liée à l’utilisation plus fréquente du Viagra et des autres inhibiteurs de la PDE5. Une étude a analysé un groupe de 25 848 hommes et a clairement démontré que le risque de cancer de la peau est une vraie possibilité. (4)

Pour en revenir aux problèmes cardiaques…

Une étude suggère que le Viagra encourage les plaquettes sanguines à s’agréger et éventuellement, il risque de provoquer des caillots. D’autres études suggèrent l’inquiétant effet du médicament sur les personnes souffrant de troubles cardiaques. (5)

La prise de Viagra n’a rien d’anodin, en fin de compte. Sans compter qu’il y a une possibilité qui est souvent sous-estimée: la dépendance.

Avec ce médicament très accessible et que l’on peut facilement obtenir sans ordonnance, l’automédication peut rapidement entraîner une dépendance. Une simple recherche sur le web, vous donnera des millions de possibilités. Des millions! Il est important de noter que ces sites ne sont pas toujours recommandables et la qualité du médicament n’est pas toujours contrôlée.

La prise de plus en plus régulière de Viagra peut causer une dysfonction érectile, une fois l’arrêt de ce dernier! D’où la nécessité de continuer la prise et le risque accru de dépendance.

Un sondage datant de 2011 sur l’utilisation de médicaments pour dysfonction érectile, regroupant les réponses de 1 994 hommes, a montré que 4% d’entre-eux admettaient utiliser des drogues récréatives stimulant l’érection, souvent avec d’autres drogues illégales, tout en ayant des comportements sexuels risqués. (6)

Donc, si vous voulez vraiment tenter l’expérience…informez-vous! Et ne faites pas n’importe quoi, vous pourriez le regretter.

Le Viagra Ne Traite Pas le Problème

Si vous souffrez de troubles sexuels physiques ou de la libido, le Viagra ne traitera pas votre problème. Vous devez consulter un docteur spécialisé et si celui-ci vous prescrit du Viagra ou tout autre médicament traitant les troubles de l’érection, c’est qu’il y a une juste raison.

L’usage récréatif du Viagra est parsemé de dangers et savoir les éviter est indispensable, mais le mieux, c’est de trouver d’autres alternatives (le prochain article sera sur les alternatives naturelles au Viagra). Aussi, si vous n’avez jamais pris de Viagra, une érection qui dure des heures peut vous faire vraiment mal et cela est, par ailleurs, dangereux.

Donc pour conclure, si vous souffrez de dysfonctions érectiles, consultez un spécialiste, un docteur ou un psychologue qui pourra vous aider. Si ce n’est pas le cas, les professionnels déconseillent vivement l’usage du Viagra et je suis complétement d’accord. Il y a d’autres façons bien plus saines de retrouver la vigueur de votre membre.

Avant de passer au Viagra, documentez-vous sur les alternatives naturelles qui en plus d’améliorer vos érections, pourront également augmenter votre libido et votre taux de testostérone! Parlez de vos troubles ou désirs avec votre partenaire, car si jamais vous prenez du Viagra, il faudra que votre moitié puisse suivre!

Le Viagra, comme tout autre médicament, est une petite merveille, s’il est utilisé adéquatement, comme dans le cas de l’hypertension pulmonaire. D’ailleurs, de nouvelles études se penchent sur son utilisation pour traiter les déformations lymphatiques avec le Sildénafil…entre autres! (7,8)

(1) Oral sildenafil in the treatment of erectile dysfunction. Sildenafil Study Group. Goldstein I, Lue TF, Padma-Nathan H, Rosen RC, Steers WD, Wicker PA. N Engl J Med. 1998.
(2) Effects of Oral Sildenafil on Mortality in Adults With PAH. Pfizer. 2016.
(3) The current role of sildenafil citrate in the treatment of pulmonary arterial hypertension. David F. MacAuley. Pharm. D. GlobalRPh Inc.
(4) Sildenafil use and increased risk of incident melanoma in US men: a prospective cohort study. Li WQ, Qureshi AA, Robinson KC, Han J. JAMA Intern Med. 2014.
(5) Effect of Phosphodiesterase-5 Inhibition on Exercise Capacity and Clinical Status in Heart Failure With Preserved Ejection Fraction. Margaret M. Redfield, Horng H. Chen, Barry A. Borlaug, Marc J. Semigran, Kerry L. Lee, Gregory Lewis, Martin M. LeWinter, Jean L. Rouleau, David A. Bull, Douglas L. Mann, Anita Deswal, Lynne W. Stevenson, Michael M. Givertz, Elizabeth O. Ofili. JAMA. 2013.
(6) Recreational Use of Erectile Dysfunction Medications in Undergraduate Men in the United States: Characteristics and Associated Risk Factors. Christopher B. Harte, Cindy M. Meston. Arch Sex Behav. 2011.
(7) Clinical efficacy of sildenafil in primary pulmonary hypertension ☆: A randomized, placebo-controlled, double-blind, crossover study. B.K.S. Sastry, C. Narasimhan, N.Krishna Reddy, B.Soma Raju. Journal of the American College of Cardiology. 2004.
(8) An Investigational Pilot Study to Evaluate Sildenafil for the Treatment of Lymphatic Malformations. Shreyas Vasanawala. 2016.