Comment Améliorer sa Concentration Après 40 ans ?

Il n’est pas rare d’observer une perte de mémoire et des facultés de concentration autour de la quarantaine. Néanmoins, il ne faut pas s’alarmer. Plutôt, il faut prendre quelques précautions et analyser le tout, pour veiller qu’un problème ne se développe pas.

De surcroît, il existe des choses concrètes qui peuvent améliorer vos facultés mentales présentes ET futures. Ce sont des choses qui peuvent être intégrées à votre routine, afin d’assurer une efficacité maximale.

Donc, comment améliorer sa concentration après 40 ans ?

Comment améliorer sa concentration après 40 ans ?

Comment améliorer sa concentration après 40 ans ?

Comment Améliorer sa Concentration Après 40 ans ?

Pour améliorer sa concentration après 40 ans, il faut commencer par évaluer ce qui peut être amélioré dans votre mode de vie actuel. Par exemple : votre alimentation, votre activité physique, votre gestion du stress, votre sommeil et les loisirs/passions qui vous épanouissent.

Concrètement, le début de la quarantaine annonce un déclin observable (très lent) du cerveau, qui a commencé vers la vingtaine. La régénération de nos neurones et les facultés d’apprentissages ralentissent. Nous pouvons illustrer ça avec les fameuses clés que l’on recherche en permanence ou la chose importante dont il fallait se souvenir… (1)

En effet, quand nous sommes stressés, nos cerveaux, autrefois capables d’analyser des informations en parallèle, deviennent un peu lents.

Néanmoins, il n’y a pas de quoi s’alarmer si vos symptômes sont limités à une petite perte de mémoire et de concentration.

ebook aliments aphrodisiaque-m

Comment Bander Mieux, Plus Fort Et Plus Longtemps

10 APHRODISIAQUES PUISSANTS

Notre Guide Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité GRATUITEMENT

  • Accèdez immédatement ce guide et commencez à avoir des bonnes érections FORTES ce soir sans aucun engagement!

Par contre, si vous avez des problèmes d’élocution, de désorientation ou de réelles difficultés à mener à bien des tâches simples, je vous conseille la prudence. Consultez un médecin pour écarter tout danger.

Donc, revenons-en au sujet principal… comment améliorer sa concentration après 40 ans ?

Établissez des Priorités

Pour bien commencer une journée, souvent, il suffit d’établir clairement ce qu’il faut faire en priorité et…de s’y tenir.

Commencez par déterminer ce que vous allez faire en écrivant une liste.

Par exemple, priorisez toutes les petites tâches qui peuvent être réalisées rapidement. Ainsi, le gros du travail pourra être fait en une fois (avec une pause si celui-ci est conséquent).

En vous fixant des petits objectifs réalisables, cela permet de libérer votre cerveau d’une certaine nervosité qui vous distrait et prévient la concentration.

Vos cheveux commencent à être éparses ? Découvrez ces 5 suppléments qui vous aideront à avoir plus de cheveux !

Éliminez les Distractions

Donc, je parlais de la nervosité qui distrait – oui, les distractions sont dangereuses pour votre capacité de concentration.

En somme, si vous avez besoin d’une concentration à toute épreuve, commencez par éliminer tout ce qui pourrait vous distraire. Que ce soit la télévision, la radio, votre smartphone ou tout autre gadget.

De plus, si votre environnement est bruyant, pensez à prendre des écouteurs ou des bouchons d’oreille pour favoriser votre concentration. Par exemple, vous pouvez écouter de la musique zen ou le son d’un ruisseau et des animaux de la forêt. Par contre, évitez la musique avec des paroles ou la musique énervée, sauf si cela vous booste, bien entendu.

N’hésitez pas à faire une méditation lors de votre pause pour vous recentrer et retrouver votre tranquillité d’esprit.

Organisez-Vous

Avant de commencer, sélectionnez tout ce dont vous avez besoin pour la tâche à accomplir – gardez le tout à portée de main. Surtout, placez votre liste de priorités dans un endroit bien visible.

En outre, assurez-vous de préparer la veille des en-cas sains pour pallier aux coups de barre possibles. Par exemple, vous pouvez manger une pomme et une poignée d’amandes, ou deux œufs dur. En bref, choisissez des aliments nutritifs !

Par ailleurs, si vous avez une cocotte – ou une mijoteuse – vous pouvez préparer vos repas la veille ou le matin pour le soir afin d’avoir un superbe dîner déjà prêt, une fois rentré.

Maximisez votre Sommeil

Un bon sommeil est indispensable pour booster les facultés intellectuelles et la concentration.

La science est tranchante sur le sujet, un sommeil insuffisant et/ou de mauvaise qualité à un impact extrêmement négatif sur les performances cognitives. (2)

Avant de vous coucher, éteignez tous vos appareils électroniques une heure plus tôt. Cela favorise la production de mélatonine, l’hormone qui signale à votre corps qu’il est temps de ronfler.

De plus, si vous le pouvez, investissez dans un réveil lumineux. Celui-ci s’éclaire progressivement pour simuler le soleil et favoriser un réveil naturel.

Et bien-sûr, établissez un horaire de coucher et de lever régulier – ainsi votre corps pourra se reposer profondément et vous vous réveillerez frais comme jamais !

En outre, si votre taux d’énergie est en berne, découvrez des astuces efficaces pour booster votre énergie rapidement.

Trouvez votre Pic de Productivité

Nos pics de productivité diffèrent. Certaines personnes sont plus productives le matin, d’autres tard la nuit et d’autres l’après-midi. Donc, quand cela est possible, réalisez vos tâches conséquentes dans la tranche horaire où votre productivité culmine.

N’hésitez pas à créer un tableur pour déterminer votre productivité, si vous n’êtes pas réellement sûr de votre pic.

Améliorez votre Alimentation

Comme toute machine, notre cerveau a besoin d’énergie pour bien fonctionner.

Tout commence par votre alimentation – assurez-vous de manger des glucides complets (1/3 de votre assiette), de manger des légumes de saison à foison (½ de votre assiette), des protéines de qualité (1/3 de votre assiette) et suffisamment de bonnes graisses (oléagineuses, avocat, huile d’olive extra vierge, huile de noix de coco, beurre biologique, huile de colza, graines de lin et de chia, etc…).

L’alimentation est clé pour un cerveau en bonne santé, si votre taux de glycémie est instable cela joue sur votre concentration. Découvrez 15 aliments qui réduisent la glycémie ici, pour améliorer sa concentration après 40 ans.

Stimulez votre Cerveau

De surcroît, comme un ordinateur, votre cerveau a besoin de stimulation. Pour stimuler votre cerveau, faites régulièrement des casses-têtes, des mots croisés, des sudokus, de la résolution de problèmes, de l’analyse, de la lecture, des mathématiques, apprenez à jouer d’un instrument de musique ou toute autre activité que vous aimez ET qui mobilise vos neurones.

Et pour conclure, pour que votre cerveau soit en bonne santé, une pratique sportive n’est pas optionnelle.

Si vous n’êtes pas très sportif, essayez différents sports ou cours à votre club de gym pour trouver quelque chose que vous aimez réellement. Additionnellement, veillez à faire du sport 3 à 6 fois par semaine. Idéalement, alternez entre un sport cardiovasculaire (course, natation, entraînement à haute intensité, etc…) et un sport de résistance (musculation, boxe, arts martiaux, etc…).

Conclusion

Voilà la base pour améliorer sa concentration après 40 ans – il faut prendre soin de soi et s’organiser à l’avance pour faciliter la progression des tâches.

Cependant, si votre problème ne s’améliore pas au bout de quelques mois, consultez un médecin par précaution.


(1) When does age-related cognitive decline begin? Timothy A. Salthouse. Neurobiol Aging. 2009.
(2) Sleep deprivation: Impact on cognitive performance. Paula Alhola and Päivi Polo-Kantola. Neuropsychiatr Dis Treat. 2007.

Jeff Winston