Est-ce que Dormir Nu Augmente la Testostérone ?

Dormir à poil, c’est s’affranchir du pyjama confort et franchement, c’est revenir à un état plus sexy, plus primal. Et si vous n’êtes pas en couple, dormir nu ça serait bon pour la santé et dans notre cas, la santé masculine. Mais mon titre c’est : est-ce que dormir nu augmente la testostérone ? Donc, avant de vous répondre, je vais vous expliquer les bienfaits du sommeil nu en détails…

Soyez attentif, c’est étonnant !

Est-ce que Dormir Nu Augmente la Testostérone ?

Les Bénéfices de la Nudité lors du Dodo

L’idée de s’endormir nu en tenue d’Adam n’a rien de nouveau. Vous avez très certainement des amis qui apprécient se dépêtrer de leurs vêtements une fois le soleil couché. Néanmoins, si vous n’avez jamais essayé, je vais peut-être vous faire changer d’avis.

Un Sommeil de Qualité

Pour s’endormir profondément, le corps a besoin de faire descendre sa température aux alentours de 36°C. Néanmoins, si nous portons un pyjama ou tout autre vêtement, le corps devra fournir un effort plus important pour réduire sa température corporelle. En conséquence, nous nous endormirons plus tard et il est fort probable que notre sommeil soit plus léger. De plus, si nos corps sont vraiment trop chauds, nous nous réveillons. Bref, c’est pas top et ça m’est arrivé souvent, avant que je comprenne que mon budget pyjama était une blague.

De surcroît, le port de pyjamas, caleçons et autre, peut être problématique lorsque ces derniers ont des élastiques. Ces derniers ont tendance à prévenir une bonne circulation sanguine.

Alors que quand on rentre dans son lit encore frais…à poil, la circulation sanguine est tonifiée par un effet de vasoconstriction. C’est-à-dire que les vaisseaux sanguins diminuent, ainsi l’organisme peut conserver plus de chaleur interne et mieux réguler sa température. Donc, une chambre un poil fraîche est recommandée plutôt que l’inverse.

En somme, dormir nu favorise un endormissement rapide et un sommeil de meilleure qualité.

ebook aliments aphrodisiaque-m

Comment Bander Mieux, Plus Fort Et Plus Longtemps

10 APHRODISIAQUES PUISSANTS

Notre Guide Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité GRATUITEMENT

  • Accèdez immédatement ce guide et commencez à avoir des bonnes érections FORTES ce soir sans aucun engagement!

Vos performances sexuelles laissent à désirer ? Découvrez 4 habitudes qui les boosteront radicalement !

Une Santé Fortifiée

Lorsque nous sommes dans notre lit, nus, dans le noir et sans distractions technologiques (ex : smartphone, tablette et compagnie), notre corps diffuse de la mélatonine – l’hormone du sommeil. Celle-ci est optimale quand le corps est libre de toute entrave (donc, de vêtements/caleçon) et au frais.

La mélatonine permet de lutter contre le vieillissement cellulaire et favorise la régénération cellulaire des cheveux et de la peau. Et oui, le sommeil pour rajeunir, c’est encore plus efficace qu’une multitude d’antioxydants !

De surcroît, dormir nu réduit le risque d’infection. Car, lorsque l’on soumet nos parties intimes à plus de chaleur, cela favorise la prolifération bactérienne. Donc, laissez respirer votre pénis et vos testicules !

En conclusion, puisque nous nous rapprochons de la réponse à la question fatidique… Est-ce que dormir nu augmente la testostérone ?

En laissant vos testicules respirer au frais, vous favorisez la production de testostérone et de spermatozoïdes. En effet, la température idéale pour des testicules heureuses est de 34°C. (1)

Donc, oui, dormir nu augmente la testostérone !

Mais pas que…

Une Sexualité Plus Heureuse

Pour ceux en couple ou pour les nuits coquines avec une presque inconnue, dormez à poil !

Pourquoi?

Lorsque deux partenaires dorment nus, cela favorise l’envie de contact et de connexion. Dans des draps frais, on se rapproche automatiquement de l’autre, préférablement nu. Jusqu’à là, rien d’anormal ou de nouveau.

Cependant, une étude Britannique menée sur plus de 1000 couples a conclu que 57% des participants étaient plus heureux et satisfaits de leur vie sexuelle en dormant à oilp ! (2)

Dormir nu à deux favoriserait également la relaxation. En effet, avec le contact de la peau de notre moitié, nous générons de l’ocytocine, l’hormone de l’amour. Celle-ci baisse notre pression artérielle et réduit notre stress ou anxiété.

De plus, le contact physique total rassure et favorise la production d’endorphine et de dopamine. Respectivement, l’hormone qui soulage le stress et augmente le plaisir et celle qui est liée à l’amour et au plaisir pur. Donc, le rapprochement physique nu augmente la confiance inconsciente en notre partenaire et cela se ressent également sur le plan hormonal.

Découvrez 7 suppléments pour augmenter votre taux de testostérone sans effets secondaires !

Est-ce que Dormir Nu Augmente la Testostérone ? – Conclusion

Pour conclure, sachez que la nudité est essentielle pour apprivoiser son corps. Lorsque vous êtes nus, vous pouvez vous permettre d’explorer votre corps et de ressentir les sensations que cela vous procure. Aussi, votre partenaire sera ravie de le faire pour vous !

En notre époque où nous ne sommes nus que sous la douche, revenir à une tenue des plus simples avant de dormir, libère l’esprit et libère des conventions.

La nudité, c’est d’assumer son corps et d’apprécier ses différences. Aussi, elle permet de développer une sensualité purement tactile qui est indispensable pour s’aimer et aimer votre partenaire (d’un soir ou plus). Essayez de caresser quelqu’un avec un pyjama, c’est pas jojo !

Tout compte fait, dormir nu augmente la testostérone et la libido, favorise un bon sommeil, améliore la santé et vous permet d’avoir plus de rapports coquins sous la couette.

Et vous, quand commencez-vous ? Personnellement, j’ai testé et j’approuve !


Besoin de réduire votre niveau de stress pendant vos ébats ? Lisez ceci.

(1) Choice of underwear and male fecundity in a preconception cohort of couples. Sapra KJ, Eisenberg ML, Kim S, Chen Z, Buck Louis GM. Andrology. 2016.
(2) Research reveals what your sleeping position says about your relationship. ScienceDaily. University of Hertfordshire. 15 April 2014.

Jeff Winston