Tag Archive

Tag Archives for " cortisol "

Comment Éjaculer Deux Fois ou Plus ?

Comment Éjaculer Deux Fois ou Plus ?

Alors contrairement aux femmes, nous les mecs, nous ne pouvons pas forcément « remettre ça à toute de suite » ! Il nous faut une période de repos, de contemplation parfois ou juste attendre que tout fonctionne correctement à nouveau. Certains d’entre-nous peuvent recommencer rapidement mais pour d’autres c’est parfois long ou tout simplement impossible. Donc, comment éjaculer deux fois ou plus ?

Comment remettre de l’huile sur le feu en plein ébat sexuel ?

Je sais à quel point la performance importe mais il faut avant tout comprendre comment fonctionne son corps et se concentrer sur l’optimisation de son potentiel.

Comment Éjaculer Deux Fois ou Plus ? – La Science

La théorie nous dit que nous pouvons faire l’amour toute la nuit et éjaculer le matin (ou quand nous le désirons). Une homme en forme pourrait donc décider du moment de l’éjaculation selon ses désirs.

Mais la réalité est tout autre !

Déjà, pour avoir des rapports sexuels, il faut être deux. Il faut donc trouver un ou une partenaire qui apprécie le même fantasme. Ce qui n’est pas forcément évident. Après tout, une folle nuit d’ébats non-stop n’est pas nécessairement la tasse de thé de tout le monde !

Ensuite, il faut prendre en compte l’aspect biologique. Peut-on réellement éjaculer de multiples fois sans temps de repos ?

La réponse est non. Il faut toujours un temps de latence entre l’éjaculation et la prochaine érection. Parfois, c’est très rapide, parfois, non.

Cette contrainte nous impose une pause mais cela ne veut pas dire que nous devons être inactifs et attendre qu’une nouvelle érection pointe le bout de son nez.

Puis, d’un autre point de vue physiologique, une fois que le sperme a été éjaculé, il se reconstitue lentement. Donc techniquement, vous avez déjà envoyé le plus lourd de la sauce et les prochaines éjaculations peuvent être faibles en sperme et dans certains cas, douloureuses.

Attention: Ne vous basez pas sur la pornographie, ces scènes sont tournées sur des journées entières puis elles sont montées de façon à faire croire qu’il s’agit d’un acte sexuel intense continu. C’est tout simplement faux !

Votre partenaire n’attend pas de vous un marathon mais plutôt de la qualité. Concentrez-vous sur le ressenti, le plaisir partagé et imaginez/recherchez de nouvelles techniques sexuelles pour décupler votre plaisir. Ainsi, l’expérience sera centrée sur un plaisir honnête plutôt que la performance physique à tout prix.

Mais si vous souhaitez améliorer votre « endurance sexuelle », il existe des astuces pour améliorer cela. Passons-les en revue…

Comment Éjaculer Deux Fois ou Plus ? – La Pratique

Donc, vous savez maintenant que ce temps de pause entre chaque éjaculation est inéluctable mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas « tenir » votre éjaculation plus longtemps.

Il existe plusieurs techniques qui peuvent améliorer vos périodes de repos et vous redonner un coup de fouet plus rapidement.

Booster votre Testostérone

La fatigue post-orgasme est le résultat de l’action de vos hormones. Dans ce cas, la prolactine et l’ocytocine. La première participe au bien-être après l’acte sexuel et la seconde favorise l’attachement (et la monogamie) ! (1)

L’action de ces hormones réduit la libido, la production de dopamine et font barrage aux effets de la testostérone.

Alors un mec jeune a un taux de testostérone plus élevé donc, leur période de repos sera plus courte car la testostérone peut également contrecarrer l’effet de la prolactine et de l’ocytocine – c’est une question de mathématiques, plus on a de testostérone, plus elle a une position de force. Dans le cas inverse, c’est-à-dire en prenant de l’âge, le taux de testostérone diminue donc ces deux hormones prennent le dessus. D’où la différence du temps de la pause entre 18 et 45 ans !

Mais vous pouvez booster votre taux de testostérone naturellement et cela quelque soit votre âge (avec votre alimentation, par exemple) !

Ces quelques conseils vont augmenter votre testostérone et diminuer le temps de pause entre chaque éjaculation (si vous les suivez sérieusement et à long terme) :

  • La Réduction du Stress : Le stress est le premier ennemi d’une belle érection bien dure, de la libido et de la production de testostérone. Les hormones produites par le stress, le cortisol et l’adrénaline nuisent très sérieusement à votre taux de testostérone. Donc, trouvez des solutions pratiques pour réduire le stress au quotidien. N’hésitez pas à lire notre article sur le stress et nos techniques pour favoriser la détente.
  • L’Arrêt ou la Réduction des Addictions : Que vous soyez accro aux jeux vidéos, au porno ou à une drogue illicite, vous dégradez le système de récompense de votre cerveau. Vous stimulez la production de dopamine trop souvent – l’hormone du plaisir. Avec vos addictions, vous réduisez à long terme, la production de dopamine ainsi que votre sensibilité à cette dernière. Il est donc, indispensable de rompre ce cercle vicieux même si c’est difficile !
  • Une Alimentation Riche en Nitrates : Les nitrates issus de l’alimentation augmentent le taux d’oxyde nitrique – ou NO – dans le sang. L’oxyde nitrique est un gaz essentiel qui favorise une bonne circulation sanguine. Donc, un superbe afflux de sang vers le pénis pour bander dur… durablement. Rajoutez ces végétaux à la prochaine liste de courses : betteraves, pastèque, rhubarbe, épinards et céleri. (2)
  • Un Sommeil Régulier et Suffisamment Long : Le sommeil est un élément indispensable pour une santé hormonale au meilleur de sa forme. En moyenne, l’être humain a besoin de 8 heures de sommeil par jour. Pour vous c’est peut-être moins ou plus mais l’important est de s’y tenir, quitte à rajouter une sieste lors de votre pause au boulot. La régularité est également clé, un corps en bonne santé à besoin de stabilité. L’idéal est de créer un rituel sans technologie avant d’aller se coucher pour favoriser l’endormissement.
  • Une Activité Physique Hebdomadaire: Certains sports comme la musculation favorisent la production de testostérone (sans stéroïdes)  et d’oxyde nitrique, alors n’hésitez pas à sortir de vos retranchements et à tester la salle de gym. Avant de commencer, vous pouvez avoir un coaching professionnel pour apprendre les positions correctes ou si vous n’avez pas les moyens, demandez respectueusement à quelqu’un d’expérimenté dans votre club de vous filer un coup de main.

Ces conseils font partie d’un mode de vie sain – pour voir une réelle amélioration, il faut les intégrer dans vos vies. N’hésitez pas à lire mes articles pour approfondir votre savoir sur la sexualité masculine. Je vous garantis que vous ne le regretterez pas !

Pour en savoir plus pour maintenir une érection plus longtemps, c’est par ici !

(1) Fathers have lower salivary testosterone levels than unmarried men and married non-fathers in Beijing, China. Peter B Gray, Chi-Fu Jeffrey Yang, Harrison G Pope, Jr. Proc Biol Sci. 2006.
(2) Effects of oral intake of nitrates on reproductive functions of bulls. Zralý Z, Bendová J, Svecová D, Faldíková L, Vĕzník Z, Zajícová A.Vet Med (Praha). 1997.

Comment Avoir Un Ventre Plat Rapidement Chez L’homme

Comment Perdre du Ventre Chez l’Homme

Même s’il y a eu un bref phénomène de mode autour du ventre bedonnant, notamment avec le mouvement du« dad body ». Généralement, il n’y a pas foule pour l’approuver. Surtout, du côté des professionnels de la santé qui s’alarment dès que la graisse abdominale s’accumule. Cette obésité abdominale augmente le risque d’intolérance au glucose, de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires. Un palmarès qui n’est pas vraiment enthousiasmant au niveau de la santé et nous n’avons même pas mentionné l’aspect esthétique et pratique. Ce ventre qui « déborde » peut nous limiter du côté vestimentaire et il peut également réduire notre confiance en soi au néant. Donc, comment perdre du ventre chez l’homme ?

Quels sont les risques et les causes liés à un excès de graisse abdominale ?

Quelles sont les solutions pour maigrir du ventre sainement ?

Les Dangers de la Graisse Abdominale

Contrairement aux femmes qui stockent leurs graisses essentiellement sur les hanches et les cuisses, nos hormones favorisent le stockage de graisses au niveau de l’abdomen.

Le tissu adipeux abdominal diffère de celui qui se trouve ailleurs dans notre corps. Il secrète des substances qui peuvent résulter dans le développement de troubles lipidiques (augmentation du mauvais cholestérol et des triglycérides) et des troubles glucidiques (intolérance au glucose, diabète de type 2, etc…). (1)

Par ailleurs, il faut également savoir qu’il y a deux types de graisses dans la région abdominale.

Le premier type est la graisse sous-cutanée qui est située sous la peau et au-dessus des muscles. Généralement, cette graisse est plus simple à perdre – elle est plus récente et elle est souvent liée à des excès alimentaires ou d’alcool récents.

Le second type est la graisse viscérale. Elle se loge sous vos muscles et autour de vos organes. C’est la graisse viscérale qui impacte le plus, l’aspect proéminent et dur du ventre.

Cette graisse est particulièrement dangereuse car elle libère plus de molécules inflammatoires. Mais les deux types de graisses augmentent vos risques de développer un diabète, une maladie cardiaque, une hypertension artérielle, un AVC, des apnées du sommeil, des cancers et d’autres maladies dégénératives.

La graisse viscérale est souvent liée à une alimentation très riche en glucides. La surconsommation de glucides mène éventuellement à une résistance à l’insuline – votre organisme finit par en avoir marre de traiter l’assimilation du sucre et de l’amidon à outrance. (2)

Puis chez l’homme, un autre problème peut survenir lorsque la graisse abdominale stagne. La sécrétion de certaines hormones comme le cortisol – l’hormone du stress – contribue à l’inhibition de la testostérone et à l’excès d’œstrogènes. Le cortisol et l’insuline favorisent l’accumulation de lipides autour de la région abdominale. Il faut donc constater que le stress est tout aussi néfaste qu’une alimentation malsaine pour votre tour de taille. Mieux gérer ses facteurs de stress au quotidien est indispensable pour retrouver votre ligne et une vie sexuelle satisfaisante !

Au niveau hormonal, l’inhibition de la testostérone peut avoir des conséquences sur votre santé générale, surtout au niveau de votre masse musculaire et de votre vie sexuelle.

Donc, concrètement, comment perdre du ventre chez l’homme durablement ?

Comment Perdre du Ventre Chez l’Homme – Les Solutions

Retrouver une Alimentation Saine

Pour commencer, repérez-vous grâce à un indice glycémique. Les aliments avec un faible indice glycémique réduisent le pic de glycémie qui survient après la consommation de glucides. Ainsi, vous réduisez le taux d’insuline libérée et le stockage de graisses abdominales.

Si vous ne pouvez pas vous passer de féculents, privilégiez-les complets et une cuisson « al dente ». Vous pouvez manger des légumineuses pour retrouver de la consistance. Les lentilles et les haricots secs sont vos alliés. Néanmoins, entre les féculents et les légumineuses, évitez de dépasser un quota de 4 kg par mois.

Pour vous donner une idée, une assiette doit contenir une moitié de légumes, ¼ de protéines et ¼ de féculents ou de légumineuses.

Si vous trouvez que vos repas ne sont pas assez copieux, n’oubliez pas que les protéines et les graisses saines jouent un rôle crucial dans la satiété. Les œufs, les viandes maigres élevées sainement, les produits laitiers biologiques (privilégiez les fromages tels que l’emmenthal et le camembert), l’huile d’olive extra vierge, l’avocat, les noix (riches en sélénium) et l’huile de coco sont des aliments qui satisferont votre faim.

Attention, si vous aimez votre petit fromage accompagné d’un bon pain, limitez-vous à une tranche et c’est tout – et évitez le pain blanc comme la peste. Un bout de fromage suffit amplement car si vous finissez tout le fromage, vous aurez du mal à perdre quoique ce soit !

Vous pouvez également vous autoriser deux carrés de chocolat noir (plus de 70%) après un repas équilibré ou en en-cas, accompagné de yaourt grec ou d’un fruit.

Également, limitez votre consommation d’alcool et pour l’occasionnel petit verre ou sortie, privilégiez les alcools blancs (vin blanc sec, vodka, eau de vie, etc…) sans sodas ou avec une version light pour limiter les dégâts !

Comment Revoir vos Abdominaux

Si vous êtes pressé, privilégiez le cardio. Ainsi vos efforts seront focalisés sur la perte de poids générale.

Pour un entraînement optimisé, pratiquez vos sports d’endurance en les fractionnant et en augmentant l’intensité. Renseignez-vous sur la méthode HIIT pour en savoir plus.

En augmentant l’intensité de l’exercice physique, vous obligez vos muscles à s’adapter et à utiliser l’oxygène disponible de façon optimale. Pour améliorer votre santé cardiovasculaire, intensifiez vos exercices régulièrement – en augmentant votre fréquence cardiaque ou en pratiquant votre sport sur un terrain difficile ou plus élevé.

Le sport augmente votre métabolisme donc, c’est un bon point pour la perte de poids mais soyez vigilant. La faim peut aussi vous tenailler après un effort sportif. Pensez à prendre un snack avec vous pour éviter de craquer sur une bombe calorique au kebab du coin.

Que ce soit de la musculation, de la course à pied, de la nation, du basket, du foot, du surf, votre sport doit avant tout vous procurer du plaisir. Si vous avez des difficultés au départ, essayez les cours collectifs pour vous motiver ou allez-y avec un pote. Alternez et essayez différents sports, changez l’équipement régulièrement (pour la muscu par exemple).

Donnez-vous des petits défis pour vous booster et autorisez-vous une récompense définie à l’avance si vous avez réussi. Non, non… l’éclair au chocolat qui vous faisait un clin-d’œil n’est pas une bonne idée. Par contre, pourquoi pas, un petit restaurant (toujours en évitant les abus de glucides), un petit week-end sympa en chambre d’hôte ou vous acheter la veste en cuir qui vous fait baver depuis des siècles ! Elle vous ira comme un gant !

(1) Low Testosterone Associated With Obesity and the Metabolic Syndrome Contributes to Sexual Dysfunction and Cardiovascular Disease Risk in Men With Type 2 Diabetes. Christina Wang,  Graham Jackson, T. Hugh Jones, Alvin M. Matsumoto, Ajay Nehra, Michael A. Perelman,  Ronald S. Swerdloff, Abdul Traish, Michael Zitzmann, Glenn Cunningham. Diabetes Care. 2011.
(2) The regulation of adipose tissue distribution in humans. Björntorp P1. Int J Obes Relat Metab Disord. 1996.

Trouble de l’Érection : Le top des Traitements Naturels

Trouble de l’érection: Un traitement naturel

Une solution pour le trouble de l’érection: un traitement naturel !

En tant qu’hommes, nous rencontrons tous, à un moment de notre vie, l’ennemi de la vie sexuelle épanouie : le trouble de l’érection ou la dysfonction érectile !

Il n’y a malheureusement pas d’âge pour faire face à une panne, qu’elle soit temporaire ou parfois même, durable.

Néanmoins, sauf dans certains cas extrêmes, la grande majorité des dysfonctions érectiles sont réversibles !

Je vais donc, vous proposer un traitement naturel pour traiter votre trouble de l’érection sans mettre votre santé en péril. Un programme naturel simple et alternatif, qui vous fera bander bien dur !

Mais avant de commencer, il faut identifier la cause de votre trouble érectile.

Trouver la Cause de son Trouble Érectile

Pour retrouver un pénis qui ne manque pas de vigueur, il faut déjà trouver ce qui fait qu’il ne fonctionne pas correctement.

Voici une liste non-exhaustive des causes les plus fréquentes de dysfonction érectile :

  • Un Dérèglement Hormonal : un taux de testostérone faible (ou trop élevé) et/ou un taux d’œstrogène élevé ont de fortes chances de dérégler le fonctionnement de votre organe reproductif. Celui-ci peut être d’origine naturelle (vieillissement), dû à un excès de graisses corporelles, à une maladie, etc… La cause d’un dérèglement hormonal sera déterminée par un médecin.
  • Un Excès de Poids : si vous êtes en surpoids ou obèse, cela joue un rôle sur vos hormones, votre métabolisme, cela augmente votre risque de maladie cardiovasculaire ET cela vous met à grand risque de développer une dysfonction érectile. Une alimentation malsaine peut également influencer votre sexualité.
  • Le Stress : voilà, le premier ennemi d’un bonne érection ! Qu’il soit soudain ou prolongé, le stress peut avoir un impact radical sur votre organisme. N’oubliez pas, votre mental peut avoir un effet réel sur votre corps. Un stress prolongé va créer du cortisol, une hormone qui augmente les troubles de la santé physique, sexuelle et psychique. (1)
  • Le Manque de Sommeil : de nos jours, il est rare de dormir profondément sans aide chimique ou sans son smartphone à portée de main. Pourtant, un sommeil profond, régulier et réparateur est fondamental pour avoir de belles érections !
  • L’Anxiété et la Dépression : peuvent indépendamment ou en même temps, ruiner votre libido et/ou votre fonction érectile. Qu’il s’agisse de la pression liée à l’acte sexuel, un stress sévère, une déprime passagère, etc… – il faut traiter le problème !
  • La Sédentarité : le manque d’exercice physique peut avoir un impact insidieux sur votre santé sexuelle. Cela vous met à risque d’être en surpoids et en dépression, d’avoir un taux de testostérone faible, d’avoir des problèmes mécaniques au niveau des muscles du plancher pelvien, etc… Bref, continuer à être sédentaire ne vous aidera pas à régler votre trouble.

Si vous pensez que la cause de votre trouble érectile est autre, je vous conseille de parcourir notre site et de consulter un professionnel : un sexologue, un psychologue ou votre médecin traitant.

Un Traitement Naturel pour les Troubles de l’Érection en 10 Étapes

Étape n°1) L’Alimentation

Une mauvaise alimentation qui ne fournit pas les nutriments de base à votre organisme peut être la source de votre trouble. Un régime alimentaire sain est la base pour avoir une santé sexuelle épanouie. C’est simple, mangez des produits frais, apprenez à cuisiner, privilégiez les produits locaux et biologiques, mangez suffisamment de protéines, de bonnes graisses et de légumes. N’ayez pas peur du gras, surtout. Même si vous souhaitez perdre du poids, celui-ci est votre allié.

Étape n°2) Réduire le Stress et Régler ses Problèmes

Il va falloir trouver des solutions concrètes pour réduire votre stress. Pour apprendre à le gérer, sans que celui-ci vienne ruiner votre vie. Pour en savoir plus, lisez cet article consacré à la réduction du stress pour obtenir une bonne érection.

Étape n°3) Réguler son Sommeil

Un sommeil régulier, d’une durée suffisante et de qualité est nécessaire pour que votre corps et votre extrémité fonctionnent bien ! (2)

Donc, réajustez votre sommeil, éteignez vos appareils électroniques une fois dans votre chambre et créez un rituel, à mettre en pratique tous les soirs !

Étape n°4) Faire du Sport

Du côté du sport, privilégiez la musculation si votre taux de testostérone est faible. Néanmoins, alternez avec des pratiques sportives cardiovasculaires ! Et surtout, le sport ce n’est pas réservé au Dimanche !

Étape n°5) Prendre des Compléments Alimentaires Naturels

Il existe une multitude de compléments et de plantes qui peuvent vous aider à bander longtemps et bien dur. Voici, un article sur les meilleurs compléments alimentaires pour une bonne érection.

Étape n°6) Faire des Exercices de Kegel

Ces exercices ont pour but de travailler le plancher pelvien et ainsi, ils vont renforcer les érections naturellement. Retrouvez notre guide sur les exercices Kegel.

Étape n°7) Augmenter sa Testostérone Naturellement

Vous pouvez augmenter votre taux de testostérone avec le sport (la musculation), la prise de compléments alimentaires et en privilégiant une alimentation variée et pro-testostérone.

Étape n°8) Arrêter le Porno

Le Porno nous fait oublier les réalités du sexe et il nous embarque vers un monde d’idéaux inatteignables. Si vous êtes accro, il n’y a qu’une solution. L’abstinence !

Étape n°9) Arrêter de Fumer, Réduire sa Consommation d’Alcool

Le tabagisme et l’alcoolisme peuvent, tous les deux, être une cause d’un trouble érectile. Le plus souvent, ils ne font qu’empirer le problème. Donc, pensez sérieusement à arrêter la clope, sec ou passez à la vape. Et allez-y mollo sur la bouteille !

Étape n°10) Profiter d’une Vie Sexuelle Parfaite !

(1) Stress management and erectile dysfunction: a pilot comparative study. Kalaitzidou I, Venetikou MS, Konstadinidis K, Artemiadis AK, Chrousos G, Darviri C. Andrologia. 2014.
(2) Sleep, sex steroid hormones, sexual activities, and aging in Asian men. Goh VH, Tong TY. J Androl. 2010.

10 astuces pour éviter les pannes au lit à coup sur

Pourquoi je ne bande plus?

10 étapes pour éviter les pannes au lit — Plus jamais!

Quand il s’agit d’assurer au lit, pour nous les hommes, il est indispensable que tout se passe bien, voire même, encore mieux !

Il ne s’agit pas que d’une question de fierté, il s’agit surtout, d’être en forme et en bonne santé. Nous avons également ce besoin intuitif de vouloir satisfaire notre compagne. Et c’est normal !

Donc, si vous avez déjà eu quelques soucis au moment fatidique, le guide suivant vous aidera à éviter de vous retrouver dans l’embarras. Voici, 10 étapes pour éviter les pannes au lit. Des choses simples ou parfois, moins mais qui vous aideront à pouvoir profiter pleinement de votre sexualité quelque soit votre âge !

10 étapes pour éviter les pannes au lit

1ère étape : Le Stress

Le stress est l’ennemi de notre santé, point. Quand à la sexualité, c’est le même problème.

Si vous n’êtes pas à l’aise ou êtes anxieux avant vos rapports, il n’est pas étonnant que vous bandiez mou, même si le désir est bel et bien présent.

Aussi, si vous êtes sujet à un épisode de stress prolongé ou intense, il est possible que cela bloque également certains mécanismes de base.

Donc, il y a trois blocages bien distincts.

Le premier cas est en général lié à la timidité et au renfermement sur soi. Pour améliorer sa vie sexuelle dans ces cas-là, il faut y aller étape par étape. Établissez la communication avec votre partenaire et pas à pas, affrontez ce qui vous fait peur.

Le deuxième cas est lié à l’anxiété de la performance, si vous êtes anxieux à l’idée de ne pas pouvoir assurer, il y a de fortes chances que vous n’assuriez pas… Pour sortir de ce cercle vicieux, il va falloir cesser de penser aux choses qui vous rendent anxiogènes.

Le troisième cas est lié au stress du à d’autres facteurs (travail, argent, problèmes de santé, etc…). Ce stress peut vous impacter physiologiquement. Pour améliorer votre vie sexuelle, il va falloir que votre taux de cortisol descende.

Quelque soit votre cas, je vous recommande de faire face aux causes de votre stress. S’il le faut mettez vous à une activité zen (méditation, yoga, tai chi, etc…), faites du sport ou ce qui vous détend et vous fait du bien !

2ème étape : L’Alimentation

Avoir une alimentation saine et adaptée à vos besoins est indispensable pour avoir une vie sexuelle épanouie.

Vous devez manger suffisamment de protéines, de fibres, de matières grasses et de nutriments pour être en bonne santé et que vos organes sexuels fonctionnent optimalement.

Voici, quelques aliments qui vous aideront à améliorer votre érection et votre libido : le chou-fleur et la betterave augmentent le taux d’oxyde nitrique, primordial pour obtenir des érections dures et durables, la grenade est un aphrodisiaque naturel, l’ail augmente l’oxyde nitrique et prévient l’hypertension (qui peux également troubler votre pénis) et le céleri favorise une bonne circulation sanguine et la qualité de votre sperme !

3ème étape : La Pornographie

La pornographie peut nuire à notre santé sexuelle, si on en abuse. Un peu comme tout, donc !

Depuis quelques années, la science se penche sur les hommes souffrant de dysfonction érectile liée à la pornographie. Ces hommes ont souvent une image de la sexualité déformée qui les bloquent dans la vraie vie. (1)

Il est clair qu’il n’y a qu’une solution et c’est l’arrêt total de la pornographie. Bien évidemment, si vous êtes accro, ça ne se fera pas forcément du jour au lendemain. Mais, c’est LA solution.

10 étapes pour éviter les pannes au lit -- L'addiction au Porno

10 étapes pour éviter les pannes au lit — L’addiction au Porno

4ème étape : La Testostérone

Pour pouvoir avoir des relations sexuelles satisfaisantes, il faut avoir un bon taux de testostérone.

Si votre taux est bas, il y a plusieurs choses à faire. Consommez plus d’aliments qui boostent la testostérone : les œufs, les huîtres, les crucifères, les graines de lin, etc…

Faites plus de sport ! Le sport augmente naturellement votre taux de testostérone, tout en maintenant votre santé cardiovasculaire, cette dernière est essentielle pour de bonnes performances !

5ème étape : La Régularité

Afin que votre corps fonctionne au mieux lors de vos rapports, il faut l’habituer à cela. Il vous faut donc, avoir une vie sexuelle active.

Vous devez faire attention à maintenir des habitudes sexuelles saines et conserver le désir, sans que cela ne vire à obsessionnel.

Que vous soyez en couple ou non, la régularité en matière de sexe est essentielle pour que tout fonctionne merveilleusement bien !

6ème étape : L’Éjaculation

Trop éjaculer peut nuire à votre vie sexuelle !

Je ne plaisante pas. Le corps n’a pas le temps de récupérer et dès lors, l’érection suivante est nettement moins dure.

Si ce problème vous concerne, je vous conseille vivement de vous renseigner sur les pratiques pour retarder l’éjaculation. Ainsi que le Tao du sexe pour les plus curieux d’entre-vous !

7ème étape : Les Préliminaires

Si vous avez tendance à sauter du coq à l’âne, peut-être que vous ne passez pas assez de temps à apprécier et à savourer les préliminaires.

Celles-ci peuvent prolonger la stimulation sexuelle et souvent, à la vue de votre partenaire qui prend du plaisir, cela devrait déclencher une montagne de désir en vous.

Appréciez les préliminaires et n’hésitez pas à les agrémenter avec des massages érotiques, un décor tamisé, des bisous tendres et des caresses sensuelles…

iStock_000022942125_Full

10 étapes pour éviter les pannes au lit — Des préliminaires sensuelles

8ème étape : Les Exercices de Kegel

Ces exercices aident les hommes ayant une dysfonction érectile. Ils aident à développer les muscles du plancher pelvien.

Pour les pratiquer, vous devez apprendre à contrôler le débit d’urine mais il y a également d’autres méthodes, des plus simples aux plus balaises, qui vous aideront à retrouver un membre en pleine forme !

9ème étape : Supplémentez votre Alimentation

Certains compléments alimentaires naturels comme le Maca, le Tongkat Ali et le Tribulus Terrestris vous aideront à améliorer votre libido et maintenir de belles érections bien dures et longues.

Le Maca – ou Viagra Péruvien – vous aidera à retrouver vigueur et vitalité.

Le Tongkat Ali et le Tribulus Terrestris augmentent tout deux, le taux de testostérone. (2)

10ème étape : Profitez de l’Instant Présent

L’acte sexuel est sacré dans de nombreuses cultures et pour cause, c’est l’acte qui donne la vie.

Alors, même si vos pratiques sexuelles ne sont pas forcément dans un objectif de reproduction, il faut que le sexe soit célébré, qu’il soit avant tout, un plaisir…jouissif !

Écoutez votre partenaire et partagez. Vivez cet instant comme si c’était la seule chose qui compte. Respirez, oubliez vos soucis et soyez vous-mêmes !

Voici, les 10 étapes pour éviter les pannes au lit. Néanmoins, si vous rencontrez des troubles malgré la mise en pratique de ces conseils, consultez un médecin ou un sexologue.

(1) Is pornography addictive? Kirsten Weir. American Psychological Association. 2014.
(2) Randomized Clinical Trial on the Use of PHYSTA Freeze-Dried Water Extract of Eurycoma longifolia for the Improvement of Quality of Life and Sexual Well-Being in Men. Ismail SB, Wan Mohammad WM, George A, Nik Hussain NH, Musthapa Kamal ZM, Liske E. Evid Based Complement Alternat Med. 2012.

Au revoir à son stress pour une bonne érection saine

iStock_000017602588_MediumPersonne n’échappe au stress et nos corps sont conçus de façon à pouvoir le gérer et à réagir face à lui. Mais, notre organisme sait surtout réagir face à un stress soudain et pour lui, c’est normal. Les restes de nos ancêtres…

Néanmoins, quand le stress se prolonge ou devient chronique, notre corps gère toujours mais…une flopée d’effets secondaires apparaissent! Notre organisme n’est pas fait pour gérer TROP de stress.

Un de ses effets secondaires est de bander mou! Qui n’a jamais eu des soucis pour la lever, lors d’une période de vie particulièrement éprouvante?!

La clé pour gérer le stress, est d’identifier les conditions causant le dit stress et apprendre grâce à certaines pratiques à les réduire.

Le Stress : La Source de Nombreuses Dysfonctions Érectiles

Le stress est essentiel à notre survie mais quand celui-ci vient se mêler à notre vie sexuelle, c’est qu’il y a un problème. La bonne nouvelle? C’est que nous pouvons contrôler notre réponse face aux événements stressants et selon la personne, la définition d’un événement stressant n’est pas forcément la même. Par exemple: un décès, une confrontation, une échéance, la perte d’emploi, des problèmes légaux, un nouvel emploi, des troubles financiers, des maladies, les relations de couple, l’éducation de ses enfants, etc…

Il faut savoir que votre corps réagit face aux changements physiques, mentaux et émotionnels. Nous avons tous différentes façons de gérer cela. Mais avant de chercher une solution, il faut savoir ce qui cause ce problème. Donc, en premier lieu, trouvez vos éléments déclencheurs. (1)

Le stress est une des causes les plus communes des dysfonctions érectiles, notamment les problèmes d’érection. Même chez les hommes en bonne santé! Un homme sur 4 ayant une dysfonction érectile a moins de 40 ans! (2)

Cependant, si cela n’est arrivé qu’une fois ou deux, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Mais si vous n’arrivez vraiment pas à obtenir une bonne érection plusieurs fois, sans qu’il n’y ait un problème évident, il est temps d’en trouver la cause. Mais évitez de vous alarmer, si la cause est bel et bien, le stress, évitez d’en rajouter une couche!

N’hésitez pas à consulter un médecin car la cause pourrait être plus ou moins grave, c’est une possibilité qu’il ne faut pas prendre à la légère!

Vous trouverez plusieurs activités dans cet article qui vous aideront à réduire votre stress et à apprendre à le gérer.

Swallowed In The Sea

Photo credit: KellyB. via Foter.com / CC BY

Le Manque de Sommeil et ses Conséquences sur le Stress

Le sommeil est primordial pour le bon fonctionnement de nos corps et conséquemment, une bonne santé. Il est également crucial pour la production de testostérone et…la gestion du stress!

Mais il ne suffit pas de dormir, il faut un sommeil de durée suffisante, de qualité et réparateur. Aussi, essayez de maintenir des horaires réguliers. (3)

Voici quelques choses simples qui amélioreront la qualité de votre sommeil dramatiquement:

◊ Éteignez tout appareil électronique une heure avant d’aller vous coucher (smartphone, tablette, ordinateur portable).

◊ Si cela n’est pas possible, installez une application qui réduit la lumière bleue des appareils électroniques (une recherche Google vous montrera des applications gratuites).

◊ Rétablissez des heures de coucher et de lever régulières. L’idéal serait d’être au plus proche du cycle du soleil.

◊ Dormez dans le noir complet. La lumière, aussi petite soit-elle, perturbe la sécrétion de la mélatonine, l’hormone du sommeil.

◊ Pratiquez un exercice physique régulier. Le surpoids ou l’obésité jouent un rôle critique dans la qualité de votre sommeil et de votre testostérone. (4)

◊ Supplémentez votre alimentation avec du magnésium, de l’ashwagandha (une plante Indienne ayurvédique) et de la mélatonine. (5,6)

sf fitness yoga : san francisco (2012)

Photo credit: torbakhopper via Foter.com / CC BY

 

Méthodes pour Réduire le Stress

La Respiration

Les exercices de respiration peuvent être pratiqués n’importe où et vous offrent la possibilité de réduire le stress rapidement. En cas d’urgence, ralentissez votre respiration progressivement. Une fois votre respiration ralentie, inspirez profondément puis expirez le plus lentement possible.

Sinon, vous pouvez également prendre une profonde inspiration et expirer – comme si vous vous mouchiez – avec le nez, en expirant à des intervalles très rapides et réguliers.

Une autre pratique permettant de vider son esprit, est de se poser dans un endroit tranquille et d’observer sa respiration. Videz votre esprit de toutes pensées et concentrez-vous sur votre respiration et sur l’air qui rentre puis sort de vos poumons. Détendez-vous et profitez de cet état.

Le Yoga

Le yoga est une pratique sportive qui allie le développement musculaire avec celui de la flexibilité. De surcroît, il a été scientifiquement prouvé que le yoga est bon pour nous! (7)

Il existe plusieurs styles de yoga, certains plus musclés que d’autres.

Et si vous pensez qu’il s’agit d’une pratique de filles, détrompez-vous, le yoga a également de nombreux bénéfices pour nous les hommes et je ne vous parle évidemment pas d’observer des femmes à la plastique parfaite!

La Méditation

La méditation est de plus en plus répandue. Souvent, reléguée dans la case des « pratiques hippies ». Nous savons aujourd’hui que la méditation est excellente pour la santé. (8)

Pour le cas du stress, celle-ci s’avère très efficace afin d’améliorer notre gestion du stress et notre santé, tout court! Une étude a démontré que le stress pouvait significativement améliorer les symptômes de l’anxiété, de la dépression et même la douleur physique!

Si vous souhaitez commencer, je vous conseille les méditations guidées qui sont facilement trouvables sur un moteur de recherche.

Le Tai-Chi-Chuan et le Qi Gong

Le Tai Chi est un art martial Chinois d’inspiration taoïste qui se concentre essentiellement sur le corps. Il est pratiqué en tant que moyen de défense et pour ses bienfaits sur la santé.

D’une façon similaire à la méditation, le tai chi permet de se recentrer et de se concentrer sur un élément unique, qui est dans ce cas, les mouvements réalisés par notre corps et leurs effets sur ce dernier.

Le Qi Gong est un terme qui englobe le Tai-chi et d’autres pratiques de gymnastique traditionnelles chinoises. Il y a plusieurs styles destinés à améliorer votre santé, votre spiritualité ou bien…votre sexualité!

(1) Stress management and erectile dysfunction: a pilot comparative study. Kalaitzidou I, Venetikou MS, Konstadinidis K, Artemiadis AK, Chrousos G, Darviri C. Andrologia. 2014.
(2) One Patient Out of Four with Newly Diagnosed Erectile Dysfunction Is a Young Man—Worrisome Picture from the Everyday Clinical Practice. Paolo Capogrosso, Michele Colicchia, Eugenio Ventimiglia, Giulia Castagna, Maria Chiara Clementi, Nazareno Suardi, Fabio Castiglione, Alberto Briganti, Francesco Cantiello, Rocco Damiano, Francesco Montorsi, Andrea Salonia. International Society for Sexual Medicine. 2013.
(3) Sleep, sex steroid hormones, sexual activities, and aging in Asian men. Goh VH, Tong TY. J Androl. 2010.
(4)Effect of Lifestyle Changes on Erectile Dysfunction in Obese MenA Randomized Controlled Trial. Katherine Esposito, Francesco Giugliano, Carmen Di Palo, Giovanni Giugliano, Raffaele Marfella, Francesco D’Andrea, Massimo D’Armiento, Dario Giugliano. JAMA. 2004.
(5) The effect of magnesium supplementation on primary insomnia in elderly: A double-blind placebo-controlled clinical trial. Behnood Abbasi, Masud Kimiagar, Khosro Sadeghniiat, Minoo M. Shirazi, Mehdi Hedayati, Bahram Rashidkhani. J Res Med Sci. 2012.
(6) The effects of melatonin on tinnitus and sleep. Megwalu UC, Finnell JE, Piccirillo JF. Otolaryngol Head Neck Surg. 2006.
(7) Influence of Yoga and Ayurveda on self-rated sleep in a geriatric population. Manjunath NK, Telles S. Indian J Med Res. 2005.
(8) Meditation Programs for Psychological Stress and Well-beingA Systematic Review and Meta-analysis. Madhav Goyal, Sonal Singh, Erica M. S. Sibinga, Neda F. Gould,  Anastasia Rowland-Seymour, Ritu Sharma, Zackary Berger, Dana Sleicher, David D. Maron, Hasan M. Shihab, Padmini D. Ranasinghe, Shauna Linn, Shonali Saha, Eric B. Bass,  Jennifer A. Haythornthwaite. JAMA Intern Med. 2014.