Tag Archive

Tag Archives for " maladies cardiovasculaires "

Avis : Activ 4 de Nutravitali et du Dr. Richard Cohen

Avis : Activ 4 de Nutravitali et du Dr. Richard Cohen

Voici notre avis sur Activ 4 de Nutravitali et le Docteur Richard Cohen, un boosteur d’énergie et pour les hommes, un boosteur de libido.

Le Docteur Richard Cohen est un spécialiste de la santé masculine et de la nutrition. Il est reconnu dans le domaine de la nutrition et travaille pour de grands sportifs dans le cadre de leurs performances athlétiques.

Suite à l’inquiétante montée de l’obésité, le Dr. Cohen propose aux hommes de retrouver un corps sain, élancé, viril et musclé grâce à Activ 4 de Nutravitali.

Vous souhaitez découvrir comment Activ 4 peut vous aider à remonter votre niveau d’énergie?

Cliquez ici pour savoir

Si vous cherchez d’autres bénéfices d’Activ 4 continuez votre lecture…

La majorité des aliments modernes contiennent des substances chimiques et des hormones qui simulent les œstrogènes – une hormone sexuelle féminine. Ces substances réduisent votre taux de testostérone dramatiquement ainsi que votre capacité à brûler les graisses.

Cette hormone et les substances œstrogéniques peuvent éventuellement vous faire développer des caractéristiques féminisantes : une perte de la libido, une fonte musculaire et une augmentation de votre masse grasse.

Un homme avec un taux de testostérone décent aura généralement moins de graisse, une meilleure libido, une masse musculaire plus importante et une confiance en soi bien plus développée. (1)

Le lien entre l’alimentation et la testostérone n’est pas une nouveauté. Cet article, par exemple, vante les mérites de certains aliments qui vous aident à augmenter votre taux de testostérone.

Tout comme le lien entre le sport (notamment la musculation) et la prise de certains compléments alimentaires qui peuvent réellement augmenter le taux de testostérone.

Faisons le point sur l’avis du Dr. Cohen et de Activ 4 dans le cadre de la perte de poids.

Avis du Dr. Cohen sur Activ 4 de Nutravitali

Selon le Dr. Richard Cohen, pour maintenir ou augmenter son taux de testostérone, il faut éviter certains aliments à tout prix.

Ces aliments sont à proscrire pour préserver sa virilité, sa libido et sa musculature :

◊ Les Aliments à Base de Soja : Le soja est un perturbateur endocrinien – les isoflavones qu’il contient sont des phyto-œstrogènes – des hormones féminines d’origine végétale. Elles ont le même effet que des hormones féminines dans l’organisme de l’homme.

À plus ou moins long terme, la consommation régulière de soja réduit le taux de testostérone et la possibilité d’avoir de bonnes érections. Éventuellement, la consommation de soja peut diminuer la quantité ET la qualité du sperme !

◊ Les Huiles Végétales Transformées : Ces dernières sont riches en acides gras polyinsaturés et en oméga-6. Il faut faire fi de l’huile de maïs, de soja et de tournesol – et de produits industriels contenant ces huiles. Ces huiles font baisser le cholestérol total, même le bon – celui-ci est indispensable pour notre bonne santé.

Le cholestérol est un précurseur de la testostérone et il est essentiel pour synthétiser la vitamine D – une vitamine primordiale pour notre sexualité. De surcroît, ces huiles augmentent les risques de maladies cardiovasculaires et réduisent votre fertilité !

◊ Les Aliments en Conserve et dans du Plastique : Le contenant de ces aliments est ce qui pose problème. Ils contiennent souvent du bisphénol A – ou BPA – il s’agit d’un autre perturbateur endocrinien.

Comme l’isoflavone du soja, il perturbe votre taux de testostérone avec des simulacres œstrogéniques. Évitez le produits importés et les conserves de tomates – très acides, qui permettent de faire migrer le BPA dans le produit. (2)

Avis sur Activ 4 pour Augmenter la Testostérone : Arnaque ?

Ce produit contient de nombreuses plantes dont nous avons longuement vanté les mérites sur commentbander.com :

Toutes ces plantes sont réputées pour leur action pro-testostérone et leur bénéfices parfois puissants pour améliorer la santé générale et sexuelle. Cependant ce produit ne peut que fonctionner, à condition d’améliorer son mode de vie en parallèle.

Est-ce que Activ 4 Fonctionne pour une Perte de Poids ?

En augmentant votre taux de testostérone, votre organisme va naturellement brûler plus de graisses – surtout au niveau de l’abdomen. En rétablissant votre équilibre hormonal, vous retrouverez l’énergie nécessaire pour brûler l’accumulation de graisses et votre corps sera plus performant.

Si en parallèle, vous augmentez votre activité physique et suivez les conseils du Dr. Cohen et les miens sur commentbander.com, vous retrouverez un corps en pleine santé, une libido omniprésente (ou presque) et une santé sexuelle vigoureuse !

Vous allez également observer une amélioration du sommeil, de votre taux d’énergie et vous serez de meilleure humeur.

Ce produit est naturel et vous ne risquez aucun effet secondaire. Il est conditionné dans des capsules casher, sans gluten et sans allergènes.

Vous devriez commencer à voir des résultats au bout d’un mois mais ils se feront surtout sentir et voir au bout de 60 jours.

Néanmoins, si vous êtes suivi par un médecin ou vous prenez un traitement médical, consultez votre médecin avant la prise de ce complément.

Activ 4 de Nutravitali et les conseils du Dr. Richard Cohen sont deux armes redoutables pour retrouver votre virilité et reprendre le contrôle sur votre corps, votre sexualité et … votre confiance en vous !

(1) Testosterone and metabolic syndrome: a meta-analysis study. Corona G, Monami M, Rastrelli G, Aversa A, Tishova Y, Saad F, Lenzi A, Forti G, Mannucci E, Maggi M. J Sex Med. 2011.
(2) Urinary metabolites of di(2-ethylhexyl) phthalate are associated with decreased steroid hormone levels in adult men. John D. Meeker, Antonia M. Calafat and Russ Hauser. J Androl. 2009.

Comment Solutionner L’Impuissance Causée par le Tabac

L’impuissance et le tabac – quelle solution ? Photo credit: State Library of New South Wales collection via Foter.com / No known copyright restrictions

Il y a un trouble dont on parle moins fréquemment : l’impuissance et le tabac. 

Si nous vivions dans les années 50, la cigarette serait une arme massive de…séduction. De nos jours, ce n’est pas le cas. Nous savons que la cigarette est toxique et nuit à la santé de tout fumeur – et fumeur passif.

Elle peut entraîner toutes sortes de maladies graves qui peuvent se terminer par une mort douloureuse et parfois, longue. Bref, fumer ça craint.

Face à ce trouble sexuel, nous sommes perdus. Comment y remédier ?

Quelle est la solution face à l’impuissance causée par le tabagisme ?

L’Impuissance et le Tabac – Pari Risqué

Comme d’autres facteurs – tels que l’hérédité, le cholestérol ou l’hypertension – la cigarette peut prévenir une bonne circulation sanguine et par conséquent, favoriser les troubles sexuels. Rappelons-le, les troubles vasculaires – ou de la circulation sanguine – préviennent une bonne irrigation au niveau de votre verge.

La cigarette est-elle pour autant un vrai risque ?

Bon, je ne vais pas radoter mais fumer pue et tue. On est au courant. En tant qu’ancien fumeur, le message m’a aussi gonflé pendant de nombreuses années. Néanmoins, il reste bel et bien vrai.

En 2001, une méta-analyse sur plusieurs études portées sur le sujet a tenté de faire le point.

La conclusion est claire, le tabagisme exacerbe l’apparition et les effets des maladies cardiovasculaires et de l’hypertension artérielle. Donc, suite à cela, il affecte la possibilité d’obtenir une érection et surtout, de la maintenir !

La responsabilité exacte du tabac n’avait pas été déterminée mais l’étude soulignait que même le fumeur en bonne santé pouvait avoir des troubles de l’érection. (1)

Aujourd’hui, on sait que l’action du tabagisme sur l’impuissance est indirecte. Il affecte directement la santé cardiovasculaire et conséquemment, une bonne circulation sanguine.

De surcroît, le monoxyde de carbone dégagé par la fumée remplace une partie de l’oxygène dans le sang. Ce qui entraîne différents troubles : affaiblissement musculaire, essoufflements rapides et diminution de la vasomotricité – l’aptitude des artères et vaisseaux sanguins à se dilater au besoin.

Donc, si vous soupçonnez que votre dysfonction érectile est liée au tabac, il est temps d’agir.

Si les premiers signes d’une mauvaise circulation sanguine sont traités, cela peut prévenir l’apparition de maladies cardiovasculaires, d’un infarctus ou d’un AVC (accident vasculaire cérébral).

Éventuellement, chez le fumeur de longue date, les artères vont durcir et rétrécir, et cela sera irréversible ! Donc, votre capacité à bander du mieux que possible sera affectée à vie !

Quelques chiffres (alarmants) pour mettre tout cela en perspective :

  • Fumer 10 cigarettes quotidiennement augmente le risque de dysfonction érectile de 16%.
  • Fumer entre 10 et 20 cigarettes quotidiennement augmente ce même risque de 36%.
  • Fumer plus d’un paquet par jour augmente ce risque de 60%. (2)
  • Les troubles érectiles sont plus fréquents de 70% chez les fumeurs.
  • Et même après l’arrêt du tabac, la prévalence de ces troubles est de plus de 60%.

L’impuissance et le Tabac – Que Faire ?

Quelle solution pour lutter contre l’impuissance causée par le tabagisme ?

La solution est l’évidence qui est dans votre tête actuellement. L’arrêt du tabac est la seule option pour retrouver des érections satisfaisantes. Il n’y a aucune autre solution qui sera aussi efficace.

En l’espace de 2/3 jours après l’arrêt de la cigarette, vos érections seront déjà améliorées !

Le taux de monoxyde de carbone sera fortement diminué et les effets de celui-ci (diminution du flux sanguin) commencera rapidement a disparaître.

Cependant, comme le montrent les statistiques que j’ai cité ci-dessus. Vous resterez plus à risque de développer et/ou de conserver une dysfonction érectile. Cela dépend surtout de l’état de vos vaisseaux sanguins. Mais, l’arrêt du tabac ne peut qu’améliorer votre situation. Il n’y aucun doute là-dessus.

Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • L’arrêt définitif à la force du mental : Vous arrêtez sec car vous en avez marre et vous vous en sentez capable. Si vous êtes sûr et que vous avez des activités vous permettant de gérer les premiers jours délicats, cette solution est peut-être pour vous !
  • L’arrêt définitif progressif traditionnel : Vous voulez arrêter mais l’appel de la nicotine est trop puissant. Vous pouvez tester les patchs ou le chewing-gum à la nicotine pour vous sevrer comme vous le souhaitez. Néanmoins, le but est de réduire votre consommation de nicotine donc, il faudra graduellement diminuer votre dose.
  • Le remplacement : La cigarette électronique est l’alternative moderne à la cigarette traditionnelle. Celle-ci améliorera rapidement votre circulation sanguine car elle ne provoque pas de fumée donc, pas de monoxyde de de carbone. Cependant, vous serez toujours accro à la nicotine et elle reste dangereuse, mais moins. Un mal pour un bien, donc. Aléatoirement, vous pouvez également réduire votre consommation de nicotine progressivement avec la cigarette électronique. Il suffit de baisser le taux de nicotine de votre e-liquide.

Choisissez une e-cigarette et un liquide de qualité, quitte à payer plus cher. Renseignez-vous bien avant l’achat. Vous payerez toujours moins cher que pour du tabac !

Suivant votre motivation et votre vie actuelle, il faudra choisir une de ces options pour vraiment améliorer la qualité de vos érections et de votre libido.

Vous pouvez également prendre des plantes et/ou compléments alimentaires comme le zinc ou le Ginkgo Biloba, qui vous aideront à retrouver votre vigueur ! Une alimentation pro-testostérone et pro-érections est également de vigueur. Tout comme un mode de vie actif avec moins de stress et une activité physique régulière! Pourquoi pas de la musculation?!

Bon courage, je suis de tout cœur avec vous !

(1) The link between smoking and impotence: two decades of evidence. Tengs TO, Osgood ND. Prev Med. 2001.
(2) Cigarette Smoking and Erectile Dysfunction among Chinese Men without Clinical Vascular Disease. Jiang He, Kristi Reynolds, Jing Chen, Chung-Shiuan Chen, Xigui Wu, Xiufang Duan, Robert Reynolds, Lydia A. Bazzano, Paul K. Whelton, Dongfeng Gu. American Journal of Epidemiology. 2007.

Comment Avoir Un Ventre Plat Rapidement Chez L’homme

Comment Perdre du Ventre Chez l’Homme

Même s’il y a eu un bref phénomène de mode autour du ventre bedonnant, notamment avec le mouvement du« dad body ». Généralement, il n’y a pas foule pour l’approuver. Surtout, du côté des professionnels de la santé qui s’alarment dès que la graisse abdominale s’accumule. Cette obésité abdominale augmente le risque d’intolérance au glucose, de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires. Un palmarès qui n’est pas vraiment enthousiasmant au niveau de la santé et nous n’avons même pas mentionné l’aspect esthétique et pratique. Ce ventre qui « déborde » peut nous limiter du côté vestimentaire et il peut également réduire notre confiance en soi au néant. Donc, comment perdre du ventre chez l’homme ?

Quels sont les risques et les causes liés à un excès de graisse abdominale ?

Quelles sont les solutions pour maigrir du ventre sainement ?

Les Dangers de la Graisse Abdominale

Contrairement aux femmes qui stockent leurs graisses essentiellement sur les hanches et les cuisses, nos hormones favorisent le stockage de graisses au niveau de l’abdomen.

Le tissu adipeux abdominal diffère de celui qui se trouve ailleurs dans notre corps. Il secrète des substances qui peuvent résulter dans le développement de troubles lipidiques (augmentation du mauvais cholestérol et des triglycérides) et des troubles glucidiques (intolérance au glucose, diabète de type 2, etc…). (1)

Par ailleurs, il faut également savoir qu’il y a deux types de graisses dans la région abdominale.

Le premier type est la graisse sous-cutanée qui est située sous la peau et au-dessus des muscles. Généralement, cette graisse est plus simple à perdre – elle est plus récente et elle est souvent liée à des excès alimentaires ou d’alcool récents.

Le second type est la graisse viscérale. Elle se loge sous vos muscles et autour de vos organes. C’est la graisse viscérale qui impacte le plus, l’aspect proéminent et dur du ventre.

Cette graisse est particulièrement dangereuse car elle libère plus de molécules inflammatoires. Mais les deux types de graisses augmentent vos risques de développer un diabète, une maladie cardiaque, une hypertension artérielle, un AVC, des apnées du sommeil, des cancers et d’autres maladies dégénératives.

La graisse viscérale est souvent liée à une alimentation très riche en glucides. La surconsommation de glucides mène éventuellement à une résistance à l’insuline – votre organisme finit par en avoir marre de traiter l’assimilation du sucre et de l’amidon à outrance. (2)

Puis chez l’homme, un autre problème peut survenir lorsque la graisse abdominale stagne. La sécrétion de certaines hormones comme le cortisol – l’hormone du stress – contribue à l’inhibition de la testostérone et à l’excès d’œstrogènes. Le cortisol et l’insuline favorisent l’accumulation de lipides autour de la région abdominale. Il faut donc constater que le stress est tout aussi néfaste qu’une alimentation malsaine pour votre tour de taille. Mieux gérer ses facteurs de stress au quotidien est indispensable pour retrouver votre ligne et une vie sexuelle satisfaisante !

Au niveau hormonal, l’inhibition de la testostérone peut avoir des conséquences sur votre santé générale, surtout au niveau de votre masse musculaire et de votre vie sexuelle.

Donc, concrètement, comment perdre du ventre chez l’homme durablement ?

Comment Perdre du Ventre Chez l’Homme – Les Solutions

Retrouver une Alimentation Saine

Pour commencer, repérez-vous grâce à un indice glycémique. Les aliments avec un faible indice glycémique réduisent le pic de glycémie qui survient après la consommation de glucides. Ainsi, vous réduisez le taux d’insuline libérée et le stockage de graisses abdominales.

Si vous ne pouvez pas vous passer de féculents, privilégiez-les complets et une cuisson « al dente ». Vous pouvez manger des légumineuses pour retrouver de la consistance. Les lentilles et les haricots secs sont vos alliés. Néanmoins, entre les féculents et les légumineuses, évitez de dépasser un quota de 4 kg par mois.

Pour vous donner une idée, une assiette doit contenir une moitié de légumes, ¼ de protéines et ¼ de féculents ou de légumineuses.

Si vous trouvez que vos repas ne sont pas assez copieux, n’oubliez pas que les protéines et les graisses saines jouent un rôle crucial dans la satiété. Les œufs, les viandes maigres élevées sainement, les produits laitiers biologiques (privilégiez les fromages tels que l’emmenthal et le camembert), l’huile d’olive extra vierge, l’avocat, les noix (riches en sélénium) et l’huile de coco sont des aliments qui satisferont votre faim.

Attention, si vous aimez votre petit fromage accompagné d’un bon pain, limitez-vous à une tranche et c’est tout – et évitez le pain blanc comme la peste. Un bout de fromage suffit amplement car si vous finissez tout le fromage, vous aurez du mal à perdre quoique ce soit !

Vous pouvez également vous autoriser deux carrés de chocolat noir (plus de 70%) après un repas équilibré ou en en-cas, accompagné de yaourt grec ou d’un fruit.

Également, limitez votre consommation d’alcool et pour l’occasionnel petit verre ou sortie, privilégiez les alcools blancs (vin blanc sec, vodka, eau de vie, etc…) sans sodas ou avec une version light pour limiter les dégâts !

Comment Revoir vos Abdominaux

Si vous êtes pressé, privilégiez le cardio. Ainsi vos efforts seront focalisés sur la perte de poids générale.

Pour un entraînement optimisé, pratiquez vos sports d’endurance en les fractionnant et en augmentant l’intensité. Renseignez-vous sur la méthode HIIT pour en savoir plus.

En augmentant l’intensité de l’exercice physique, vous obligez vos muscles à s’adapter et à utiliser l’oxygène disponible de façon optimale. Pour améliorer votre santé cardiovasculaire, intensifiez vos exercices régulièrement – en augmentant votre fréquence cardiaque ou en pratiquant votre sport sur un terrain difficile ou plus élevé.

Le sport augmente votre métabolisme donc, c’est un bon point pour la perte de poids mais soyez vigilant. La faim peut aussi vous tenailler après un effort sportif. Pensez à prendre un snack avec vous pour éviter de craquer sur une bombe calorique au kebab du coin.

Que ce soit de la musculation, de la course à pied, de la nation, du basket, du foot, du surf, votre sport doit avant tout vous procurer du plaisir. Si vous avez des difficultés au départ, essayez les cours collectifs pour vous motiver ou allez-y avec un pote. Alternez et essayez différents sports, changez l’équipement régulièrement (pour la muscu par exemple).

Donnez-vous des petits défis pour vous booster et autorisez-vous une récompense définie à l’avance si vous avez réussi. Non, non… l’éclair au chocolat qui vous faisait un clin-d’œil n’est pas une bonne idée. Par contre, pourquoi pas, un petit restaurant (toujours en évitant les abus de glucides), un petit week-end sympa en chambre d’hôte ou vous acheter la veste en cuir qui vous fait baver depuis des siècles ! Elle vous ira comme un gant !

(1) Low Testosterone Associated With Obesity and the Metabolic Syndrome Contributes to Sexual Dysfunction and Cardiovascular Disease Risk in Men With Type 2 Diabetes. Christina Wang,  Graham Jackson, T. Hugh Jones, Alvin M. Matsumoto, Ajay Nehra, Michael A. Perelman,  Ronald S. Swerdloff, Abdul Traish, Michael Zitzmann, Glenn Cunningham. Diabetes Care. 2011.
(2) The regulation of adipose tissue distribution in humans. Björntorp P1. Int J Obes Relat Metab Disord. 1996.

Booster Sa Santé Avec du Sélénium dans l’Alimentation

Le Sélénium dans l’Alimentation

Le sélénium est un oligo-élément qui s’associe à des protéines pour former les sélénoprotéines, des enzymes antioxydantes très importantes. Les sélénoprotéines – dont les glutathion peroxydases – aident à prévenir les dommages causés par les radicaux libres. Vous savez, ce sont les vilains sous-produits du métabolisme de l’oxygène. Ils accélèrent le vieillissement … et pas qu’à l’extérieur ! Les radicaux libres endommagent les cellules. Ainsi, le sélénium prévient le développement de maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires, les cancers, les maladies thyroïdiennes, etc… Le sélénium est trouvé dans l’alimentation dite saine.

Mais, creusons un peu plus…

Quel est le rôle du sélénium sur la santé et la fertilité masculine ?

Quels sont les risques liés à une carence en sélénium ?

Quels sont les aliments qui contiennent du sélénium ?

Le Sélénium pour les Hommes

On trouve du sélénium dans tous les tissus de notre corps – dans notre foie, nos reins, nos muscles et notre squelette. Au total, notre corps en contient en moyenne entre 10 à 20 mg.

Il est absorbé par notre tube digestif. Entre 50 et 100% du sélénium que nous consommons se retrouve dans notre circulation sanguine et éventuellement…partout dans notre organisme.

Le sélénium et la santé sont intimement liés. Il est essentiel pour protéger nos cellules, réguler nos hormones et il joue également un rôle dans le système immunitaire. Il est donc primordial d’en consommer.

Chez l’homme, le sélénium contribue à la prévention du cancer de la prostate. Un mal qui est malheureusement bien trop fréquent. Une étude menée sur six ans a suivi 1312 sujets qui avaient consommé 200 µg de sélénium par jour. Les chercheurs ont constaté une réduction de 50% sur l’incidence de ce cancer par rapport au groupe placebo ! (1)

De surcroît, les glutathion peroxydases – un groupe de sélénoprotéines – jouent un rôle important dans la spermatogenèse (plus précisément, les glutathion peroxydases 4 ou GPX 4). La spermatogenèse est le processus de production des spermatozoïdes qui prend place dans vos testicules. Donc, la prévention est un must messieurs – pour assurer une bonne santé physique et une fertilité au top, le sélénium est essentiel !

En Occident, les carences de sélénium sont moins fréquentes car le sol est généralement riche en sélénium – mais elles ne sont pas non plus rares. Certains pays comme l’Allemagne ont une population qui serait carencée à la hauteur de 70% ! Du côté du Japon, la diète traditionnelle est très riche en sélénium mais la malbouffe est à la hausse !

Mais quels sont les aliments à privilégier afin d’éviter d’être carencé ? Quel est l’apport idéal de sélénium pour une santé optimale et doit-on envisager la prise de compléments alimentaires ?

Le Sélénium dans l’Alimentation

Les aliments riches en sélénium sont la viande – surtout les abats tels que les reins et le foie, le poisson, les fruits de mer, le fromage, les œufs, les champignons, les céréales et les légumineuses. Il y a également des aliments qui sortent du lot comme les noix d’Amazonie – ou noix du Brésil – qui contiennent un taux de sélénium particulièrement élevé.

En France, pour l’homme (quelque soit son âge), il est recommandé de consommer un minimum de 70 µg (microgrammes) de sélénium quotidiennement.

Voici quelques aliments à privilégier – avec leur concentration en sélénium (pour 100 g) :

  • Les Noix du Brésil : 681 µg à 1900 µg
  • Les Huîtres : 75 à 150 µg
  • Le Thon en conserve : 60 à 80 µg
  • Le Son de Blé : 78 µg
  • Les Abats de Dinde ou de Poulet : 60 µg
  • Les Sardines en conserve : 53 µg
  • Mélange de Noix diverses : 50 µg
  • Les Côtes de Porc : 48 µg
  • Les Champignons Shiitakes réhydratés : 46 µg
  • Le Crabe et le Homard : 30 à 45 µg
  • Le Saumon frais ou en conserve : 38 à 43 µg
  • Les Crevettes : 38 à 40 µg
  • L’Agneau : 31 µg
  • Le Bœuf : 27 µg
  • Le Canard : 22 µg
  • Les Œufs (un gros œuf) : 17 µg

Néanmoins, il faut savoir que la quantité de sélénium présente peut varier suivant le sol où l’aliment à été cultivé, produit ou élevé. Il est utile de vérifier les étiquettes quand il ne s’agit pas de produits frais.

Sachez que pour optimiser votre potentiel fertilité, il faut associer le sélénium avec de la vitamine E. Cette combinaison améliorerait la mobilité et le nombre de spermatozoïdes.

Vous trouverez de la vitamine E dans les noix (surtout les amandes et les noisettes), les huiles de maïs et de tournesol, et les poissons gras.

Le Revers de la Médaille

L’abus de sélénium est tout aussi dangereux qu’une carence. Il est généralement déconseillé de prendre des compléments alimentaires contenant du sélénium car il est très simple de dépasser le taux maximum recommandé. Mais en mangeant sainement, vous n’encourrez pas de risques.

Donc, la prudence s’impose. La dose maximum est généralement autour des 400 µg par jour. Les compléments alimentaires proposent souvent 200 µg – en plus d’une alimentation variée, il est simple de dépasser ce quota.

Le sélénium est toxique à forte dose. Il peut entraîner des diarrhées, des nausées et de la fatigue. Il peut également fragiliser vos ongles et entraîner une perte de cheveux.

Plusieurs études ont tiré la sonnette d’alarme. Prendre des compléments à base de sélénium augmenterait le risque de diabète de type 2. (2)

Pour conclure sur une note plus gaie. Vous retrouverez du sélénium en quantité suffisante dans l’alimentation de tous les jours. Mangez sainement, variez les plaisirs (voir la liste ci-dessus) et … évitez les compléments alimentaires à base de sélénium. Sauf, si cela a été recommandé par un professionnel après un suivi et des analyses poussées !

Pour améliorer votre santé et votre vie sexuelle, le zinc est un autre oligo-élément essentiel qui joue un rôle majeur!

(1) Baseline characteristics and the effect of selenium supplementation on cancer incidence in a randomized clinical trial: a summary report of the Nutritional Prevention of Cancer Trial. Duffield-Lillico AJ, Reid ME, Turnbull BW, Combs GF Jr, Slate EH, Fischbach LA, Marshall JR, Clark LC. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev. 2002.
(2) Effects of long-term selenium supplementation on the incidence of type 2 diabetes: a randomized trial. Stranges S, Marshall JR, Natarajan R, Donahue RP, Trevisan M, Combs GF, Cappuccio FP, Ceriello A, Reid ME. Ann Intern Med. 2007.

Problème d’érection à 50 ans ?

Problème d’érection à 50 ans ? Des Solutions Existent!

Vous avez un problème d’érection à 50 ans (ou plus, mais bon la jeunesse n’a pas d’âge), que faire face à un pénis qui ne bande plus aussi dur ?

Avec l’âge, votre taux de testostérone diminue et souvent, les troubles sexuels dont ceux de l’érection, quand à eux, augmentent. Que vous ayez une dysfonction érectile, une libido qui peine ou un pénis qui bande mou, il existe des solutions !

Néanmoins, il faut savoir qu’un faible taux de testostérone n’est pas forcément la cause de votre trouble ou du moins, l’unique cause. D’autres facteurs reflétant votre mode de vie peuvent également jouer un rôle dans le bon fonctionnement de votre verge.

Donc, examinons les facteurs qui peuvent affecter votre faculté à obtenir de belles érections vigoureuses qui durent…longtemps !

Les Causes qui Peuvent se Cacher Derrière Votre Problème d’Érection

Les Troubles Liés à l’Âge et au Mode de Vie

Avec les années, votre corps devient moins efficace, c’est un fait. Vos tissus ont perdu en élasticité, ce qui ne facilite pas l’arrivée du sang vers le pénis. Ce qui en conséquent, fait que physiquement il soit plus difficile de bander.

De surcroît, certaines maladies associées aux troubles de l’érection deviennent de plus en plus fréquentes. Les maladies cardiovasculaires, le diabète sont de nos jours d’une banalité effarante. Il est donc, d’autant plus important de bien prendre soin de vous. Une alimentation saine, un sommeil régulier et le sport sont vos amis pour bien bander…indirectement et directement ! Je reviendrais sur ce point.

L’âge peut également entraîner une diminution de l’activité sexuelle. Donc, on revient à la fameuse baisse de testostérone, celle-ci va diminuer la libido. Aussi, une longue vie commune peut éroder le feux du désir et par conséquent, la libido. Or, il est important de savoir que pour conserver de belles érections, il faut maintenir une activité sexuelle régulière.

Néanmoins, il ne s’agit pas de se forcer à avoir des rapports sexuels quand on n’en a pas envie mais plutôt d’apprécier la sexualité d’une façon différente, peut être s’orienter vers l’aspect sensuel de la sexualité et apprécier les détails intimes que le vous de 25 ans n’avait que faire !

Aussi, il est important de noter que votre mode de vie joue un rôle considérable sur votre santé sexuelle et conséquemment, sur vos érections !

Pour bander dur et longtemps, il faut avoir une alimentation saine, maintenir une activité physique régulière, dormir régulièrement et profondément, ne pas fumer (ou vaper) et limiter ses excès du côté de l’alcool ! Bon après, il ne s’agit pas non plus de se transformer en saint, vous pouvez vous autoriser des écarts occasionnels. Mais, il faut que ces écarts soient OCCASIONNELS.

Si vous êtes en surpoids ou obèse, il va falloir perdre du poids, si vous souhaitez retrouver une érection dure. L’excès de graisses corporelles est l’ennemi d’une sexualité saine.

En suivant ces lignes directrices, vous préservez votre santé cardiovasculaire, vous évitez tout risque de diabète et d’autres maladies que vous n’avez certainement pas envie de connaître intimement. Puis surtout, vous mettez toutes les chances de votre côté pour bien bander !

Les Troubles Psychologiques

Une panne sexuelle peut aussi subvenir à cause de la fatigue, d’un stress aigu ou de longue durée, d’une baisse de moral, d’une dépression ou d’un tout autre problème personnel.

Le mental peut affecter votre libido et vos érections. Il n’y a pas d’âge pour les dysfonctions érectiles mais cependant, si après la résolution de vos problèmes, vous n’avez pas retrouvé une vie sexuelle satisfaisante, il est conseillé de consulter un médecin. Vous pouvez avoir une pathologie physique qui affecte votre sexualité.

Aussi, il y a un autre aspect psychologique à prendre en compte. La pression de vouloir bien faire ou ce sentiment qui nous pousse à devoir « assurer » au lit. Et bien, que nenni, vous ne banderez plus comme quand vous étiez jeune et vous ne pourrez pas forcément enchaîner un marathon sexuel. Donc, ne vous bloquez pas en vous donnant des objectifs irréalisables. Ces derniers pourraient être la cause de votre problème d’érection à 50 ans et même le petit jeune de 30 ans peut avoir le même blocage que vous !

Problème d’Érection à 50 ans – Comment Améliorer sa Vie Sexuelle ?

En Améliorant son Alimentation

Afin d’augmenter votre taux de testostérone, vous devez faire le plein de : crucifères (brocoli, chou-fleur, choux de Bruxelles, chou chinois, etc…), betteraves (elles sont riches en nitrate, le précurseur de l’oxyde nitrique, un gaz qui améliore la circulation sanguine), poissons gras (maquereau, saumon, thon, sardines, etc…), de graines et de noix (n’oubliez pas les beurres de noix et d’arachide). (1)

Ces aliments sont riches en nutriments et substances qui favoriseront la production de testostérone (le zinc, l’oméga-3, le sélénium, la vitamine E, etc…) et ils donneront un bon coup de boost à votre libido.

Sinon, en ce qui concerne votre alimentation en général, il faut manger un maximum de produits frais et si possible, locaux et biologiques. Faites un tour dans votre marché local et découvrez les produits du terroir. Surfez sur la toile pour trouver une multitude de recettes pour cuisiner ces produits à toutes les sauces !

Prenez gare à la consommation d’alcool. Une consommation occasionnelle ou un verre de vin rouge quotidien ne vous feront pas de mal, néanmoins, l’abus d’alcool tue la libido et le bon fonctionnement sexuel.

Vous pouvez également prendre des compléments alimentaires naturels ou des plantes brutes comme le Tongkat-Ali, le Maca, La Forskoline, le Tribulus Terrestris, la Citrulline, la L-Arginine, le Zinc, le Gingembre, le Ginseng pour augmenter votre taux de testostérone et améliorer votre libido. Ces plantes sont des aphrodisiaques bien plus efficaces que la petite pilule bleue !

N’oubliez pas de bien dormir, le sommeil est crucial pour une santé sexuelle optimale, surtout avec l’âge. (2)

(1) The effect of variable doses of inorganic nitrate-rich beetroot juice on simulated 2,000-m rowing performance in trained athletes. Hoon MW, Jones AM, Johnson NA,
(2) Sleep, sex steroid hormones, sexual activities, and aging in Asian men. Goh VH, Tong TY. J Androl. 2010.