Trop de Masturbation: c’est Mauvais pour la Santé ?

Trop de Masturbation: c'est Mauvais pour la Santé ?

Trop de Masturbation: c’est Mauvais pour la Santé ?

De nos jours, la masturbation n’est plus le tabou qu’il était jadis et bien heureusement! Celle-ci est essentielle pour le développement sexuel de l’adolescent et nous aide à assouvir un trop plein de libido quand nous n’avons pas le choix, partenaire ou pas. Néanmoins, l’abus de “branlette” pourrait nuire à notre santé. Si chez vous la masturbation est une seconde nature et que vous ne pouvez pas passer un jour sans “branlette”, il est possible que cela vous joue des tours. Dans ce cas-là, vous souffrez très certainement d’une addiction. Mais si vous avez une libido “d’enfer” et que vous avez besoin de vous masturber pour vous calmer, à priori, il n’y a pas de problème. Mais bon, est-il vrai que trop de masturbation est mauvais pour la santé? Pour répondre à cette question, il va falloir se concentrer sur les détails… Vous soupçonnez une dysfonction érectile? Découvrez les 5 causes principales qui se cachent derrière votre impuissance.

Trop de Masturbation: c’est Mauvais pour la Santé   ̶  Info ou Intox ?

Nous vivons dans l’ère du “tout connecté”. Il n’a jamais été aussi simple d’avoir accès à la pornographie et avec ça, un monde de fantasmes à portée de doigts! Évidemment, il est compliqué de résister à la tentation de se branler quand on voit une scène chaude qui pourrait même nous faire bander en rêvant! Alors où se trouve le danger de la masturbation excessive? Si vous n’éprouvez pas le désir de vous masturber et qu’il s’agit de votre routine, le premier danger est psychologique. Le risque d’addiction est très fort, si vous n’êtes pas déjà accro. Très rapidement, vous vous embourbez dans un cercle vicieux et vous n’y pensez plus. C’est devenu “normal”. La pornographie et la masturbation excessive vont généralement de pair. Si votre matériel est autre, que ce soit dans votre tête ou des photos, ça revient au même. Si vous ressentez le besoin de vous masturber quoiqu’il arrive, il y a un problème. Pour en revenir à la pornographie, elle distord la vision de la réalité. Les acteurs ont des pénis impressionnants et des performances hallucinantes, les femmes sont sublimes et semblent prendre un plaisir fou. La réalité est autre. Les scènes sont filmées sur une journée entière ou plusieurs journées. Souvent, les acteurs prennent du viagra et les actrices peuvent avoir des brûlures vaginales avec tant de pénétrations (et du maquillage waterproof). Bref, être acteur porno, c’est un métier. Leur but est de vendre du rêve mais bon, un rêve très sexuel qui est souvent dénué de sensualité et ne parlons pas d’émotions. Si vous basez votre sexualité sur des films pornos, vous aurez du mal à avoir une vraie vie sexuelle hors masturbation. Le meilleur moyen pour déconnecter du porno est d’arrêter NET. Si vous avez besoin d’aide pour arrêter le porno, lisez mon article pour trouver des solutions qui vous conviennent. Sur le plan physique, l’abus de “branlette” (avec ou sans porno) va vous mener à une sur-stimulation de la dopamine. Il s’agit du neurotransmetteur lié au plaisir. Ces pics trop réguliers vont perturber la capacité de votre cerveau à répondre normalement aux signaux d’un acte sexuel normal. Pour remédier à la situation, nous cherchons en général à avoir des sensations sexuelles de plus en plus fortes mais sans réelle satisfaction. Si cela est lié au porno, il faut arrêter sec. Une étude le prouve, le cerveau vous poussera à avoir des comportements sexuels compulsifs si vous êtes accro! (1) L’abus de masturbation (et de porno) peut réellement nuire à l’érection et à la libido, n’hésitez pas à continuer à me lire pour trouver des solutions naturelles pour retrouver une sexualité saine et “bandante”!

Trop de Masturbation: c’est Mauvais pour la Santé   

Hors de l’effet d’addiction, la masturbation chronique peut avoir un effet anxiolytique qui n’est généralement pas un problème. Néanmoins, la masturbation fréquente est souvent liée à une sexualité relationnelle pauvre. Donc les mecs, il est temps de sortir et de trouver votre moitié, ou de vous faire plaisir à 2 (ou plus)! Il faut également savoir que le pénis peut se désensibiliser à force de l’asticoter et que votre libido peut diminuer. La masturbation excessive peut vous mener vers des troubles érectiles. Pour éviter de vous retrouver dans la panade, je vous conseille cet article pour pimenter vos rencontres au lit et améliorer votre endurance, sainement!

Vous voulez des solutions concrètes, c’est par ici:

◊ Il existe une multitude de choses à faire au lit avec votre partenaire, n’ayez pas peur et testez des choses nouvelles. Ça pourrait vous plaire! ◊ Trouvez-vous une nouvelle passion pour vous occuper (et prendre du plaisir sans branlette)! Le sport est un excellent outil pour changer vos habitudes et améliorer votre confiance en vous. ◊ Si vous êtes solo, il est temps d’aller séduire des personnes qui vous plaisent! ◊ Dès que vous avez envie de vous masturber, sortez! Ou appelez un ami, bref, occupez-vous! ◊ Supprimez tous vos marques pages et sites pornos favoris. Bloquez-les si possible, c’est encore mieux. ◊ Passez à la méditation! La méditation vous permettra de mieux gérer vos pulsions et les montées sexuelles qui surviennent quand vous avez envie de vous astiquer le manche! ◊ Tenez un calendrier et notez chaque jour où vous avez réussi à ne pas vous toucher la nouille. ◊ Récompensez-vous avec des plaisirs non sexuels quand vous avez passé une semaine sans vous masturber! Après tout, bravo!! (1) Neural Correlates of Sexual Cue Reactivity in Individuals with and without Compulsive Sexual Behaviours.Valerie Voon , Thomas B. Mole, Paula Banca, Laura Porter, Laurel Morris, Simon Mitchell, Tatyana R. Lapa, Judy Karr, Neil A. Harrison, Marc N. Potenza, Michael Irvine. Plos One. 2014.  

Jeff Winston